Satama-Sokoro : Un éléphant sème la terreur à Gbamélédougou

L'éléphant qui trouble la quiétude des population de Gbamélédougou. (Photo : AIP)
L'éléphant qui trouble la quiétude des population de Gbamélédougou. (Photo : AIP)
L'éléphant qui trouble la quiétude des population de Gbamélédougou. (Photo : AIP)

Satama-Sokoro : Un éléphant sème la terreur à Gbamélédougou

Par (AIP)
Le 16/05/21 à 09:10
modifié 16/05/21 à 09:10
Un éléphant “fou furieux”, faisant des ravages sur son passage et semant la terreur chez les populations, a fait son apparition le samedi 15 mai 2021, à Gbamélédougou, dans la sous-préfecture de Satama-Sokoro, après avoir séjourné à Kawolo, dans la sous-préfecture de Dabakala (Centre-nord, région du Hambol), a appris AIP sur place.
 Lire aussi: Dabakala/Bobosso-Timbéguelé : « Ahmed », l’éléphant transféré de Guitry à N’Zi River Lodges menace les populations 
Ce pachyderme, à Gbamélédougou, détruit les cultures des populations, tue des animaux d’élevage, notamment les veaux et interdit l’accès aux points d’eau aux habitants.

Une terreur pour les populations locales qui se trouvent désemparées face à la présence persistante, menaçante et inquiétante du mastodonte, vu pour la première fois le 7 mai 2021, à Kawolo, une localité de la sous-préfecture de Dabakala.

« Nous demandons l’intervention prompte et urgente des services techniques de l’État ivoirien pour garantir la sécurité et la quiétude de chaque habitant, en nous débarrassant de cet animal aussi dangereux qu’imprévisible », a déclaré à l’AIP, Sirabana Ouattara, un habitant de Gbamélédougou.


Par (AIP)
Le 16/05/21 à 09:10
modifié 16/05/21 à 09:10

LES + POPULAIRES

Lutte contre le cancer du sein: Les femmes de Fraternité Matin sensibilisées aux dangers de la maladie Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré