Attaque contre l’agent collecteur de Lonaci à Vridi-Zimbabwe: Les auteurs dans les filets de la police criminelle

Le chef de Gang, Kouma Yacouba (1er à partir de la gauche) et ses acolytes. (Photo : DGPN)
Le chef de Gang, Kouma Yacouba (1er à partir de la gauche) et ses acolytes. (Photo : DGPN)
Le chef de Gang, Kouma Yacouba (1er à partir de la gauche) et ses acolytes. (Photo : DGPN)

Attaque contre l’agent collecteur de Lonaci à Vridi-Zimbabwe: Les auteurs dans les filets de la police criminelle

La direction de la police criminelle a mis fin aux activités du redoutable gang à moto qui filait des individus sortant des banques ou des commerces.
Le gang qui a attaqué l’agent collecteur de la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (Lonaci), chargé de collecter les fonds des points de loto, le 24 avril 2021, à Vridi, au quartier Zimbabwe précisément à la hauteur de la société Unicao, est tombé dans les filets de la police criminelle. Ces malfrats qui circulaient à moto se sont emparés de la somme de 1 500 000 FCfa en possession de l’agent collecteur.

Après leur forfait, ils ont pris la clé des champs. L’enquête diligentée à cet effet, par la brigade de recherche et d’intervention, une équipe de la Direction de la police criminelle (Dpc), a permis aux fins limiers de mettre le grappin sur la bande dirigée par Kouma Yacouba, un Ivoirien âgé de 41 ans et connu sous le sobriquet de ‘’Tchokoroba’’.

Celui-ci était accompagné de ses trois acolytes. Il s’agit de Diarra Cheick Mohamed, alias ‘’Momo’’, 24 ans, Ivoirien ; Lassana Kaba Diakité, 34 ans, Guinéen, qui a reconnu avoir tiré dans la jambe droite de l’agent collecteur et Tasenbedo Ousmane, 47 ans, Burkinabè. Ils ont reconnu être les auteurs de cette attaque et plusieurs autres perpétrées à Sikensi, Samo et Agboville.

Revenant sur le mode opératoire, le directeur par intérim de la police criminelle, le commissaire divisionnaire de police Zagadou Vincent de Paul, a rappelé que depuis le mois de janvier 2021, des vols à main armée étaient perpétrés par des individus circulant à moto en zone sud (Treichville, Marcory, Port-Bouët).

Ceux-ci filaient des personnes sortant des banques ou des commerces qu’ils accostent et sous la menace de leurs armes, les dépouillent de leur argent et autres bien. « Conduits devant le parquet, ces individus répondront de leurs actes », a rassuré le directeur par intérim de la police criminelle.

Une correspondance de Daniel Assouman

.................................................................................................................

Les aveux de Lassana Kaba Diakité

«Je suis Lassana Kaba Diakité, j’ai 34 ans. Je reconnais avoir tiré sur l’agent collecteur à Vridi-Zimbabwe. Je suis un Guinéen et je suis arrivé en Côte d’Ivoire par le biais d’un ami guinéen qui connaît déjà le terrain pour m’aider à voler, à braquer.

C’est quand mon frère a constaté une lenteur au niveau de la fréquence de l’activité de braquage qu’il m’a laissé et est reparti au pays. C’est dans cette période que j’ai été recruté par le chef de gang « Kouma Yacouba » et j’ai été logé chez Tasenbedo Ousmane, 47 ans, Burkinabè.

Dans le cadre de nos opérations de braquage, c’est le petit frère de Tasenbedo Ousmane qui est chargé d’indiquer les différents sites à visiter, ainsi que les personnes à attaquer. Ce dernier est présentement en fuite. Les sites déjà attaqués sont Sikensi, Samo, Agboville, puis l’attaque du 24 avril 2021 où j’ai tiré dans la jambe droite du collecteur de Lonaci », a avoué Lassana Kaba Diakité.


LES + POPULAIRES

Litige foncier: Les villages d'Akouédo et Abatta plaident auprès de l'État pour rétablir l'ordre autour d'une parcelle Bonne gouvernance et lutte contre la corruption: Epiphane Zoro Bi Ballo installe le premier Club d’éthique en milieu scolaire BEPC / Test d’orientation en seconde:L’épreuve de physique-chimie reprise, ce mercredi, des présumés fraudeurs aux arrêts