Rupture collective du jeûne: Moment convivial d'échanges et de partage avec l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite à sa résidence

Des invités dont Mme Barry, Dg de l'Aip, Dr Karounga Kéita autour de l'Ambassadeur d'Arabie Saoudite et de l'Imam Cissé Djiguiba (DR)
Des invités dont Mme Barry, Dg de l'Aip, Dr Karounga Kéita autour de l'Ambassadeur d'Arabie Saoudite et de l'Imam Cissé Djiguiba (DR)
Des invités dont Mme Barry, Dg de l'Aip, Dr Karounga Kéita autour de l'Ambassadeur d'Arabie Saoudite et de l'Imam Cissé Djiguiba (DR)

Rupture collective du jeûne: Moment convivial d'échanges et de partage avec l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite à sa résidence

Le 08/05/21 à 03:38
modifié 08/05/21 à 03:38
S.E.M Abdullah Bin Hamad Alsobaiee, Ambassadeur du Royaume d'Arabie Saoudite Près la République de Côte d'Ivoire a initié, le jeudi 6 mai 2021, une rupture collective du jeûne à sa résidence, à Abidjan-Cocody. Ce fut un moment convivial d'échanges et de partage avec le diplomate saoudien.

Des membres de l'UjicomCi autour de l'ambassadeur d'Arabie Saoudite (DR)
Des membres de l'UjicomCi autour de l'ambassadeur d'Arabie Saoudite (DR)



En effet, le diplomate saoudien a reçu dans le cadre de l’«Iftar » (Repas du soir, chez les musulmans, pendant le ramadan) des hommes de médias ivoiriens de confession musulmane. Parmi les invités, l’on a noté, la présence de l’Imam Cissé Djiguiba (Directeur général du groupe Albayane), Mme Barry (Directrice générale de l’Agence ivoirienne de presse) et l’ensemble des femmes et hommes de médias musulmans regroupés au sein de l’Union de journalistes et communicateurs musulmans de Côte d’Ivoire (Ujicom) présidé par Touré Fousseni.

A cette occasion, l’Ambassadeur du Royaume d'Arabie Saoudite, S.E.M Abdullah Bin Hamad Alsobaiee, a convié ses invités à un repas suivi d’échanges à sa résidence. Et ce, entre de Maghrib (18:23 Gmt) et de l’Icha (19:33). « C’est un plaisir pour nous d’être avec des frères pendant ce mois de Ramadan. Des frères qui essaient de refléter les bonnes images du Royaume d’Arabie Saoudite. Et les actions du serviteur des deux saintes mosquées, Sa majesté Salman Bin Abdul Aziz AL-SAUD, Roi d’Arabie Saoudite, et Son Altesse Royale, Mohammed Bin Salman Bin Abdelaziz AL-SAUD, Prince Héritier et Vice-Président du Conseil des Ministres à promouvoir les valeurs de paix, de partage, de solidarité, de pardon et de cohésion prône par l'islam », a indiqué l’ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite en Côte d’Ivoire.

Saluant l’excellence des relations entre son pays et la Côte d’Ivoire et l’amitié profonde entre le Président Alassane Ouattara et le Serviteur des deux saintes mosquées et le Prince héritier, il a soutenu que le Royaume saoudien continuera d’apporter son appui à la Côte d’Ivoire. Et de préciser qu’il y a des directives du Serviteur des deux saintes mosquées qui indique que dans le cadre de la coopération l’Arabie Saoudite doit « prendre soin de tout ce que la Côte d’Ivoire va proposer ». « Des directives du serviteur des deux saintes mosquées m’instruisent de prendre soins de tout ce que la Côte d’Ivoire enverra comme projet. Des projets ont été conclus à travers le fonds saoudien de coopération parmi lesquels le Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Yopougon qui va coûter environ 100 millions de dollars », a-t-il confié.



Dans le cadre des projets en cours initié par le Royaume, le diplomate saoudien a promis qu’ils seront tous exécuté comme le projet concernant l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (Arstm) qu’il a visité récemment à Abidjan. Aussi, a-t-il annoncé la réhabilitation et la construction de plusieurs mosquées. « Une délégation saoudienne sera présente pour superviser tous cela. Nous avons des projets en vue comme la mise en place d’une grande école islamique mixte avec toutes les commodités, un campus et des centres de soins », a annoncé SEM Abdullah Bin Hamad Alsobaiee.

A l’en croire, avec le ministère ivoirien des Affaires Etrangères, la coopération est « très fructueuse ». « Nous avons des accords signés et des accords en phase de préparation comme ceux relatifs à la protection des investissements entre nos deux pays, la double taxation (...) ainsi que la coopération technique et culturelle... », dira-t-il.



C’est le lieu de noter que l'appui du Fonds saoudien du développement a permis la réalisation de plusieurs projets d'infrastructures en Côte d'Ivoire. Il s'agit, entre autres, des routes, des hôpitaux, des centres de formation professionnelle, des écoles et de l'adduction en eau potable à hauteur de 105 millions de dollars US.

Concernant le pèlerinage à la Mecque, S.E.M Abdullah Bin Hamad Alsobaiee, ambassadeur d’Arabie Saoudite en Côte d’Ivoire a indiqué qu’en plus des mesures pour faire face à la pandémie de Covid-19, son pays va dévoiler tous les détails relatifs au Hadj 2021 et surtout les conditions que le pèlerin devra réunir.



Désigné comme le porte-parole des hôtes de l’ambassadeur, le président de l’Ujcom a traduit toute la gratitude des Journalistes et communicateurs musulmans au diplomate saoudien. Aux sollicitations du président de l’Ujcom dans le cadre d’octroi de bourses d'étude, de voyages professionnels et religieux, de la réalisation de ses activités, S.E.M Abdullah Bin Hamad Alsobaiee a accordé une oreille attentive. Aux journalistes, il a rappelé que beaucoup de préjugés ou de contre-vérités circulent sur l’islam alors qu’en réalité cette religion n’est que tolérance et paix.



Le 08/05/21 à 03:38
modifié 08/05/21 à 03:38

LES + POPULAIRES

"Bad buzz" sur Facebook : Hassan Hayek remporte une voiture suite à un poisson d'avril Immigration irrégulière : L’Ong Jeunesse panafricaine présente ses activités Litige foncier: Les villages d'Akouédo et Abatta plaident auprès de l'État pour rétablir l'ordre autour d'une parcelle