Renforcement de la coopération Sud-Sud : Alcide Djédjé et ses collaborateurs actualisent le PSI 2018-2022

Le ministre Alcide Djédjé et ses collaborateurs veulent intégrer de nouveaux défis dans le PSI. (DR)
Le ministre Alcide Djédjé et ses collaborateurs veulent intégrer de nouveaux défis dans le PSI. (DR)
Le ministre Alcide Djédjé et ses collaborateurs veulent intégrer de nouveaux défis dans le PSI. (DR)

Renforcement de la coopération Sud-Sud : Alcide Djédjé et ses collaborateurs actualisent le PSI 2018-2022

Le 06/05/21 à 13:35
modifié 06/05/21 à 13:35
Le ministère délégué en charge de l’Intégration africaine a procédé, jeudi, à Cocody, au lancement de l’actualisation du Plan stratégique de l’intégration et à l’élaboration du Plan stratégique du bureau national de la Cedeao.
Lancement de l’actualisation du Plan stratégique de l’intégration (Psi) 2018-2022 et élaboration du Plan stratégique du bureau national de la Cedeao. Tels sont les principaux points au menu d’un atelier initié ce jeudi 6 mai, à la représentation spéciale de la Cedeao en Côte d’Ivoire, à Cocody, par le ministère délégué auprès du ministère d’Etat, ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, chargé de l’Intégration africaine.

Présidée par le ministre Alcide Djédjé, cette rencontre a également enregistré la présence d’une trentaine de participants, ainsi que des membres des bureaux de la Cedeao et de l’Uemoa en Côte d’Ivoire.

A l’occasion, Alcide Djédjé a indiqué que l’actualisation du Psi s’impose à ce jour. « Vu l’évolution de la situation politique, économique, sociale et sécuritaire de la sous-région, et singulièrement de la Côte d’Ivoire, il est nécessaire d’adapter le Plan stratégique de l’intégration, à l’urgence, à l’imprévu », a-t-il affirmé.



Il a souligné qu’au moment où la Côte d’Ivoire achève le processus de rédaction du Plan national de développement (Pnd) 2021-2025, qui réaffirme le renforcement de l’intégration comme axe prioritaire, il apparaît nécessaire d’opérer des ajustements stratégiques, avec la prise en compte des défis nouveaux que sont : le maintien de la paix, la médiation et le règlement des conflits, les questions transfrontalières.

Dans le même sens, le Pr Wautabouna Ouattara, directeur général de l’Intégration, a, dans une présentation, souligné que le « nouveau » Psi prendra en compte les questions telles que les conflits fonciers, l’orpaillage, le terrorisme, l’occupation illicite et anarchique des forêts classées, la criminalité transfrontalière, la gestion du flux migratoire, la prolifération des armes légères.

« Une fois adapté aux défis du moment, le Psi nous permettra de maîtriser le processus d’intégration africaine, d’optimiser la gouvernance nationale et d’aider à la transformation structurelle de la Côte d’Ivoire », a-t-il indiqué.



Le 06/05/21 à 13:35
modifié 06/05/21 à 13:35

LES + POPULAIRES

Union nationale des pharmaciens privés de Côte d’Ivoire: 23 nouveaux présidents de section investis Axe Tiébissou-Djébonoua: Une collision entre deux camions fait une victime et d’importants dégâts matériels Concours de la Fonction publique 2021 : La date des inscriptions en ligne prorogée