Coopération économique Afrique-Turquie: Un grand forum dédié à l’investissement en Afrique annoncé en juin à Istanbul

Les organisateurs de l'événement, et les représentants du gouvernement et du secteur privé ivoirien à la conférence de presse. (DR)
Les organisateurs de l'événement, et les représentants du gouvernement et du secteur privé ivoirien à la conférence de presse. (DR)
Les organisateurs de l'événement, et les représentants du gouvernement et du secteur privé ivoirien à la conférence de presse. (DR)

Coopération économique Afrique-Turquie: Un grand forum dédié à l’investissement en Afrique annoncé en juin à Istanbul

Le 26/04/21 à 17:22
modifié 26/04/21 à 17:22
1500 entreprises africaines sont attendues dans la plus grande ville de Turquie, pour rencontrer et établir une coopération forte avec leurs homologues turcs.
Du 10 au 13 juin, la ville d’Istanbul abritera dans l’un de ses plus grands complexes hôteliers, la première édition du Forum africain sur l’investissement en Turquie promu sous son sigle anglo-saxon Iaft 2021 (Invest africa forum in Turkey, Ndlr).

L’information est donnée par les organisateurs de l’événement lors d’une conférence de presse tenue le 22 avril, au siège de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci–Patronat ivoirien, Ndlr), au Plateau.

C’est une initiative portée par la Chambre internationale pour le conseil et la promotion (Cicp) et le groupe Atik qui est une organisation patronale regroupant plus de 20 000 entreprises turques. Ces deux structures sont appuyées dans l’organisation de ce forum par des partenaires clés tels que Perform Group Turquie et le gouvernement turc qui est annoncé pour y être représenté au plus haut niveau.

Iaft 2021 vise à rassembler la crème des acteurs privés et publics turcs, africains et internationaux qui ont ou peuvent avoir un impact direct et/ou indirect sur le développement des investissements sur le continent africain en vue de formaliser et renforcer le cadre de leur coopération, a expliqué la promotrice du forum, Sali Nadège Koné. Elle est également la vice-présidente de la Cicp et vice-coordonnatrice d’Atik.

« D’une manière générale, cette première édition du forum se veut une plateforme stratégique de rencontre et d’échange pour la promotion intégrée de l’investissement en Afrique. Elle traduit la volonté de l’Etat de Turquie de soutenir les entreprises africaines en apportant des financements et surtout l’expertise à celles-ci. C’est pourquoi nous espérons une participation massive des entreprises ivoiriennes et africaines. L’engouement est déjà très manifeste », a-t-elle détaillé.

Le forum est multisectoriel, allant de l’aéronautique à l’artisanat en passant par les Btp, l’agriculture et les énergies, et verra, outre les entreprises du secteur privé, la participation d’acteurs publics, de la société civile et de grandes organisations régionales et internationales de coopération multilatérale. 1500 entreprises et organisations africaines participantes sont attendues aux côtés de leurs homologues turcs.

Le programme du forum s’articulera autour de trois grands axes : des conférences sur l’investissement animées par des experts et spécialistes de renom, une foire aux projets et les rencontres B to B qui constituent l’axe majeur du forum.

« Toutes ces rencontres seront bien arrangées au préalable de sorte qu’elles puissent être les plus efficaces possible et portent les fruits escomptés, à savoir l’établissement d’un cadre de coopération solide qui permettra de renforcer les investissements en Côte d’Ivoire et en Afrique », a précisé Dominique Freddy Zanga, le président de la Cicp.

Le ministère du Commerce et de l’Industrie, par la voix de la conseillère technique du ministre, Mariama Koné, a promis le soutien institutionnel de la Côte d’Ivoire à ce forum.


Le 26/04/21 à 17:22
modifié 26/04/21 à 17:22

LES + POPULAIRES

Pré-inscriptions dans les universités publiques : Encore 6707 places à combler sur les 19620 disponibles Accès à la bourse britannique chevening : Touré Mamadou initie un cadre pour le partage de l’information Solidarité : Des kits scolaires et alimentaires offerts à 50 enfants vulnérables d’Abobo