Kégban Bernard (député de Mahapleu S/p et Zonneu S/p): «Le député peut être aussi un agent de développement»

Kégban Kégban Bernard, député de Mahapleu Sous-préfecture et Zonneu Sous-préfecture. (DR)
Kégban Kégban Bernard, député de Mahapleu Sous-préfecture et Zonneu Sous-préfecture. (DR)
Kégban Kégban Bernard, député de Mahapleu Sous-préfecture et Zonneu Sous-préfecture. (DR)

Kégban Bernard (député de Mahapleu S/p et Zonneu S/p): «Le député peut être aussi un agent de développement»

Le 03/04/21 à 14:53
modifié 03/04/21 à 14:53
Elu sous la bannière de ‘’candidat indépendant’’, Kégban Kégban Bernard, député Mahapleu Sous/préfecture et Zonneu Sous/préfecture (département de Danané), a aussitôt remis sa victoire au Rhdp.

Au cours d’un entretien organisé avec la presse le 2 avril 2021, à son bureau, au Plateau, le sous-directeur du Budget et de la comptabilité, au ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, a expliqué ce choix.

Pour lui, c’est le meilleur choix qu’il a opéré. « Ce n’est pas de la trahison. Je souhaite que les populations observent plutôt mes actions de développement. Je fais ce qui me paraît important pour le développement de ces deux sous-préfectures qui ont pris énormément de retard en termes de développement. J’ai d’importants projets pour les villages de ma circonscription. Le fait d’aller au Rhdp me permettra de les réaliser, sans difficultés », a-t-il affirmé. Avant d’ajouter : « Un député n’est pas qu’un homme politique. Il peut être aussi un agent de développement. Car le fait d’être un député de la nation ouvre des portes et donne des facilités. Je mettrai cela à profit pour développer les villages de ma circonscription. C’est d’ailleurs ce qui m’a motivé à entrer en politique. Je demande aux populations de Mahapleu et Zonneu de me faire confiance ».

Selon lui, ces deux localités ont accusé énormément de retard en termes de développement. « A ce jour, beaucoup de villages de ces deux localités ne disposent ni d’école primaire, ni de route, ni d’aucune autre infrastructure de développement. Je veux les aider à rattraper ce retard. Mon objectif d’ici à 2025, c’est que chaque village de ma circonscription soit doté au moins d’une école primaire. Par ailleurs, je vais plaider auprès de qui de droit, afin que Mahapleu soit érigé en commune. Il n’est pas normal que ce gros village de plus de 10 000 âmes ne soit pas une commune », a-t-il soutenu.

A propos de son élection, le député Kégban Kégban Bernard estime que cela est le résultat de ses rapports avec les populations de sa circonscription.

« J’ai été élu d’abord parce que j’ai une équipe très dynamique. Mais aussi et surtout parce que je suis le plus proche des populations parmi les 12 candidats que nous étions. Avant même que je ne songe à devenir député, j’avais déjà entrepris plusieurs actions de développement dans cette région. J’ai initié des projets de construction d’école primaire dans une dizaine de villages. Depuis plus de 10 ans, je procède chaque année, à la rentrée scolaire, à des dons de kits scolaires. J’ai fait électrifier, à mes frais, la sous-préfecture de Mahapleu. J’ai offert une résidence au sous-préfet de Mahapleu. J’ai offert un terrain de football et de Basketball à la jeunesse de Mahapleu », a-t-il évoqué.

Et de poursuivre : « Je suis pragmatique. Je suis un agent de développement. Vous serez impressionnés avant la fin de mon mandat par le niveau de développement de ma circonscription ».


Le 03/04/21 à 14:53
modifié 03/04/21 à 14:53

LES + POPULAIRES

Éducation : Des avancées notables enregistrées depuis 2011 Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme Vaccins COVID-19 : Du rejet à la pénurie, comment la Côte d’Ivoire est devenue un modèle de gestion de la défiance