Production et fourniture d’eau potable: La région du Bélier bénéficiera cette année de trois stations à télémétrie

Trois stations à télémétrie seront installées sur trois cours d'eau dans la région du Bélier. (DR)
Trois stations à télémétrie seront installées sur trois cours d'eau dans la région du Bélier. (DR)
Trois stations à télémétrie seront installées sur trois cours d'eau dans la région du Bélier. (DR)

Production et fourniture d’eau potable: La région du Bélier bénéficiera cette année de trois stations à télémétrie

Le 26/03/21 à 18:21
modifié 26/03/21 à 18:21
La région du Bélier accueillera la phase pilote d’un projet de télémétrie porté par la région Auvergne-Rhône-Alpes en France, dans le cadre de sa coopération avec les régions ivoiriennes, indique une note de presse dont nous avons reçu copie.

Fruit donc de cette coopération, ce projet qui s’étendra dans les années à venir aux autres régions de la Côte d’Ivoire consistera en la construction cette année de trois stations à télémétrie (stations hydrométriques) sur les cours d’eau de la région du Bélier.

En effet, grâce à une station hydrométrique (station à télémétrie) installée sur un cours d'eau, depuis le bureau, l'on a accès aux données fiables en temps réel pour adresser les problématiques sur les ressources en eau, notamment les inondations et les sécheresses qui surgissent du fait du changement climatique comme ce fut le cas en 2018 à Bouaké.

Ce projet a été officiellement lancé, le 22 mars, à l’entame d’une mission en terre ivoirienne de représentants de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui s’est déroulée sur trois jours. Cette grande région de la France s’est associée à la structure de facilitation de la coopération économique, Business France, pour conduire cette mission qui comportait 14 entreprises françaises dont la majorité opère dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

Pour la réalisation du projet, le président de la région Auvergne-Rhône-Aples, Philippe Meunier, s'est voulu rassurant quant à la disponibilité du financement. « Ce projet est concret et le financement est déjà disponible », a-t-il assuré.

En effet, piloté par l’association Corail Développement, en partenariat avec le ministère de l’Hydraulique de Côte d’Ivoire et la région du Bélier, ce projet mobilise l’expertise, le savoir-faire et les technologies de deux entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes, Semeru et Paratronic, et de deux entreprises ivoiriennes partenaires, Ciber et Siemi. L’investissement total est estimé à 410 600 euros, soit environ 269 millions de F Cfa.

Le projet de télémétrie n’est pas la seule retombée de cette coopération qui a débuté en 2018. À en croire le président du conseil régional du Bélier, Kouassi Pascal Yéboué-Kouamé, des agents du conseil ont bénéficié des formations en présentiel en France pour le renforcement de leurs capacités.

Pour la partie française, il y a aussi des retombées, selon Philippe Meunier. Car, cette collaboration est « gagnant-gagnant et elle permettra aux entreprises françaises de saisir des opportunités de marché en Côte d’Ivoire, notamment dans le domaine de l’eau ».


Le 26/03/21 à 18:21
modifié 26/03/21 à 18:21

LES + POPULAIRES

Ecole pour tous : Le taux de scolarisation des filles demeure faible en Côte d’Ivoire (UNFPA) Abobo/Maouloud 2021 : Kandia Camara invite les fidèles musulmans à copier l’exemple du Prophète Mahomet Axe Tiassalé-Divo : Un grave accident fait 63 victimes dont 2 décès