Coopération : Le nouvel ambassadeur de la Grande-Bretagne présente ses copies figurées

La diplomate britannique a relevé l'excellence des relations entre son pays et la Côte d'Ivoire. (Photo : Sébastien Kouassi)
La diplomate britannique a relevé l'excellence des relations entre son pays et la Côte d'Ivoire. (Photo : Sébastien Kouassi)
La diplomate britannique a relevé l'excellence des relations entre son pays et la Côte d'Ivoire. (Photo : Sébastien Kouassi)

Coopération : Le nouvel ambassadeur de la Grande-Bretagne présente ses copies figurées

Le 26/03/21 à 10:29
modifié 26/03/21 à 10:29
Catherine Grâce est la nouvelle représentante de la diplomatie britannique sur les bords de la lagune Ébrié. Le 25 mars 2021, au ministère des Affaires étrangères, elle a été reçue en audience par le ministre Ally Coulibaly pour lui présenter ses copies figurées.

La diplomate avait à ses côtés, la chargée d’affaires de l’ambassade de la Grande-Bretagne. Au niveau du cabinet ministériel, on notait la présence de plusieurs membres. Entre autres, le secrétaire général, le directeur général du protocole, le Dg des relations extérieures, le directeur de cabinet adjoint.

«Je suis heureux de vous recevoir aujourd’hui. Nous avons pour mission de nous rencontrer autant de fois que possible pour pousser loin nos relations», a déclaré le ministre Ally Coulibaly, à l’endroit de son hôte. Il a mis à profit cette occasion pour retracer brièvement l’histoire de la coopération entre la Côte d’Ivoire et la Grande-Bretagne. «Nos relations sont très anciennes. Elles remontent au début des années 1960», a-t-il relaté. «Et pourtant, elles n’ont pris aucune ride», a-t-il ajouté, en précisant que, même en cette période de crise sanitaire due à la Covid-19, les relations entre les deux pays sont au beau fixe.

Le premier responsable du département des Affaires étrangères a fait également remarquer que la Côte d’Ivoire reste attachée à la Grande-Bretagne, parce que ces deux nations ont pour dénominateur commun plusieurs valeurs liées à «l’engagement dans le multilatéralisme».

Ally Coulibaly est aussi revenu sur les actions menées par Joséphine Gauld, devancière de l’actuelle ambassadrice. «Votre prédécesseur a été très active. Nous sommes sûrs que vous allez lui emboîter le pas et contribuer davantage au raffermissement et au renforcement de la coopération entre nos deux pays», a-t-il affirmé avec enthousiasme.

Après la rencontre avec la nouvelle représentante de la diplomatie britannique en Côte d’Ivoire, le ministre Ally Coulibaly a eu, également, une audience avec le représentant, directeur pays du Programme alimentaire mondial (Pam) en Côte d’Ivoire. Pour sa part, Ussama Osman est venu présenter sa lettre de cabinet au chef de la diplomatie ivoirienne.

Le ministre a évoqué le rôle important que joue le Pam dans le cadre de la lutte contre la faim en Côte d’Ivoire. «Nous pensons que cette coopération mérite d’être renforcée. Avoir une personnalité de votre envergure est un réel plaisir pour la Côte d’Ivoire », a-t-il souligné.

Il est bon de savoir que l’actuel patron du Pam en Côte d’Ivoire totalise 24 ans d’expériences au sein de cette institution. Il est passé par des pays comme l’Irak, l’Afghanistan, l’Algérie, la Guinée-Bissau...


Le 26/03/21 à 10:29
modifié 26/03/21 à 10:29

LES + POPULAIRES

Union nationale des pharmaciens privés de Côte d’Ivoire: 23 nouveaux présidents de section investis Axe Tiébissou-Djébonoua: Une collision entre deux camions fait une victime et d’importants dégâts matériels Concours de la Fonction publique 2021 : La date des inscriptions en ligne prorogée