Législatives 2021/Cocody : Pour le ticket Yasmina et Kety, l’enjeu est de donner la majorité à l’opposition

Les deux têtes de listes Yasmine et Kety encadrés par leurs suppléantes
Les deux têtes de listes Yasmine et Kety encadrés par leurs suppléantes
Les deux têtes de listes Yasmine et Kety encadrés par leurs suppléantes

Législatives 2021/Cocody : Pour le ticket Yasmina et Kety, l’enjeu est de donner la majorité à l’opposition

Le 01/03/21 à 19:43
modifié 01/03/21 à 19:43
La liste Pdci-Rda/Eds dans la circonscription a dévoilé sa stratégie de conquête des électeurs pour les législatives du 6 mars 2021. La liste « Union pour réconcilier les Ivoiriens » entend solliciter les suffrages des électeurs de Cocody parce qu’elle est apte à représenter et à défendre leurs intérêts. « Le destin de notre pays est entre les mains de chacun de nous.... plus précisément sur le bulletin que nous mettrons dans l’urne le samedi 6 mars prochain », a lancé la liste Pdci-Rda/Eds, à son premier meeting de campagne tenue, le samedi 27 février 2021, à Angré-Djibi.

L'équipe de camapgne de la liste Pdci-Rda et Eds à Cocody
L'équipe de camapgne de la liste Pdci-Rda et Eds à Cocody



Pour le ticket Yasmina et Kety, l’enjeu est de donner la majorité à l’opposition. Composée pour l’Eds de Lansiné Soumahoro Kety avec pour suppléante Mireille Niango. Et de la députée sortante, Yasmina Ouegnin avec pour suppléante Chantal Brou, les « deux formations politiques veulent, à travers ce ticket, offrir une nouvelle chance de réconciliation et d'unité nationale », à la Côte d’Ivoire.

Pour les deux têtes de liste, leur but premier est de réconcilier les Ivoiriens. Parce que ce ticket se dit apte à représenter le peuple à l’Assemblée nationale, Yasmina Ouégnin dira : « Nous voulons que notre peuple se reconnaisse en ceux et celles qui aspirent à le représenter. Nous voulons que s’instaure la paix. Pas celle qu’on promet du bout des lèvres, mais une paix véritable ».

Ouegnin et Kety ont appelé les Ivoiriens à retrouver « ensemble leurs fondamentaux pour défendre les valeurs qui ont fait la beauté et le prestige de la nation ». Cette liste dit être convaincu que l'implication de tous les citoyens assurera un futur des plus brillants à la Côte d'Ivoire.

Après avoir expliqué que le ticket Pdci-Rda/Eds est le fruit de l’union entre les ex-présidents de la République, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, la tête de liste Soumahoro Kety a demandé aux militants des deux formations politiques d’être vigilants. « Ne dites pas que nous avons gagné déjà et dormir sur nos lauriers (...) Faites vos courses le vendredi et consacré samedi 6 mars, aux élections », a-t-il exhorté les électeurs.

A l’en croire l’enjeu de ces élections est de donner la majorité à l’opposition aux législatives de ce 6 mars 2021. « On peut être majoritaire mais si nous n’allons pas exercer notre droit de vote, ce 6 mars 2021, nous ne serons pas majoritaires à l’Assemblée nationale », a-t-il prévenu les militants.

Pour sa part, Yasmina Ouegnin, élue sous la bannière du Pdci-Rda en 2011 et sous celle de candidate indépendante en 2016 a appelé au rassemblement de l’opposition. « Il est temps que nous tirons les leçons du passé (...) Et d’assumer nos erreurs pour nous affranchir des postures claniques », a soutenu la députée sortante. Le samedi 6 mars 2021, constitue une magnifique occasion pour créer une nouvelle Côte d’Ivoire. « Sortons ce samedi pour manifester notre amour pour Cocody », a lancé Yasmina Ouegnin.



Le 01/03/21 à 19:43
modifié 01/03/21 à 19:43

LES + POPULAIRES

Police nationale : 133 élèves commissaires reçoivent leurs épaulettes Lutte contre le coronavirus : « Je ’’Bara’’ avec mon Masque », une campagne de sensibilisation contre la covid-19 Sécurité routière : Une vaste opération déployée contre l’incivisme routier dans les jours à venir