Législatives 2021 à Bingerville : Hamza Diaby et Dr Soundélé Clément veulent le siège

Le journaliste Hamza Diaby veut être le porte-parole des populations à l'Assemblée nationale. (Dr)
Le journaliste Hamza Diaby veut être le porte-parole des populations à l'Assemblée nationale. (Dr)
Le journaliste Hamza Diaby veut être le porte-parole des populations à l'Assemblée nationale. (Dr)

Législatives 2021 à Bingerville : Hamza Diaby et Dr Soundélé Clément veulent le siège

Le 01/03/21 à 15:27
modifié 01/03/21 à 15:27
La campagne pour les législatives 2021 dans la circonscription de Bingerville, commune et sous-préfecture vont bon train. Parmi les candidats en lice, il faut compter des indépendants.

Au nombre de ceux-ci, Hamza Diaby, journaliste à la Rti. Il a lancé sa campagne le dimanche 28 février 2021, après-midi, au terminus des taxis du quartier « Berlin ».

A cette occasion, il a promis aux populations d’être le député qui pourra les écouter et être leur porte-parole afin de mieux poser leurs préoccupations à l’Assemblée nationale par des propositions de lois à cet effet.

« Samedi 6 mars prochain, est le jour de Bingerville et les populations, dans toute leur globalité, savent qu'il faut se lever pour aller voter pour le changement. Pour que la ville ait désormais cet avocat qu'il faut, afin que désormais, la Côte d'Ivoire sache que Bingerville existe et que cette ancienne capitale ait une couleur », a invité le candidat qui a pour colistier, Yao Kouakou Kouamé, étudiant.

Le Dr Soundélé Konan Gnoli Kouadio Clément, pharmacien, était également à la rencontre des électeurs, le dimanche. Il a animé un meeting à leur intention, au quartier « Agriculture ».

Le pharmacien Soundélé Konan Gnoli Kouadio Clément appelle les électeurs à choisir la vision de la grandeur. (Dr)
Le pharmacien Soundélé Konan Gnoli Kouadio Clément appelle les électeurs à choisir la vision de la grandeur. (Dr)



Pour lui, « il est temps que les Ivoiriens comme moi, candidat indépendant, qui ont simplement l’amour de leur pays, l’amour de voir leurs enfants et petits-enfants grandir dans un pays prospère qui suit les traces de cette Côte d’Ivoire que le Président Félix Houphouët-Boigny a laissé, continuer sur ce trajet, c’est simplement ça mon combat ».

Il ajoute que les Ivoiriens ne pourront être heureux que si l’environnement est épanoui. « Les lois sont l’environnement, quand les lois sont bonnes et surtout respectées, l’environnement est sain et propice au développement de tous les Ivoiriens », a-t-il expliqué. Avant d’appeler les populations de la circonscription à voter ainsi pour lui en choisissant « la vision de grandeur et de prospérité » et permettre à son suppléant et lui, Djoro Gildas Romaric Hermann, responsable magasin produit, d’avoir le siège.



Le 01/03/21 à 15:27
modifié 01/03/21 à 15:27

LES + POPULAIRES

Rupture collective du jeûne: Moment convivial d'échanges et de partage avec l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite à sa résidence Sécurité : Il n'y a pas eu d'attaque à Kafolo Covid-19 : Le coût du test PCR baisse de 50 000f à 25 000 Fcfa