Législatives à Lakota/Kouyaté Abdoulaye : « Nous ne céderons à aucune provocation »

Kouyaté Abdoulaye, candidat à sa propre succession dans la commune de Lakota, pour le compte du Rhdp. (DR)
Kouyaté Abdoulaye, candidat à sa propre succession dans la commune de Lakota, pour le compte du Rhdp. (DR)
Kouyaté Abdoulaye, candidat à sa propre succession dans la commune de Lakota, pour le compte du Rhdp. (DR)

Législatives à Lakota/Kouyaté Abdoulaye : « Nous ne céderons à aucune provocation »

Le 01/03/21 à 13:32
modifié 01/03/21 à 13:32
Kouyaté Abdoulaye, député sortant et candidat à sa propre succession dans la commune de Lakota, pour le compte du Rhdp, a donné le coup d’envoi de sa campagne le samedi 27 février 2021. Il avait à ses côtés, Amédé Koffi Kouakou, coordonnateur régional du Rhdp dans le Lôh-Djiboua.

Il a promis à l’occasion de mener une campagne apaisée. « Nous ne céderons à aucune provocation, à aucune injure. Notre culture politique, telle que le Président Ouattara nous l’a enseigné, n'obéit pas aux invectives », a-t-il lancé.

Sa priorité, dira-t-il, c’est plutôt ce qu’il peut apporter à la population en termes d’adduction en eau potable, en électrification, en construction d’école. « Le Président Ouattara, de 2011 à aujourd'hui, a un bilan. Samy Mery et moi, avons également un bilan à Lakota. La comparaison qui sera faite est le bilan de 2000 à 2011 et celui de 2011 à maintenant. Nous ne céderons à rien. Celui qui injurie n'a pas d'arguments », a-t-il affirmé.

Abdoulaye Kouyaté a, en outre, demandé au ministre Amédé Koffi Kouakou d’être le porte-parole de Lakota auprès du Président Ouattara, afin que cette localité puisse amorcer son développement.

Pour sa part, Amedé Koffi Kouakou a souligné que lorsqu'on fait la politique, c'est pour leur apporter le développement. « Nous devons être fiers dans la région ici, toutes les routes ont été faites par le Président Ouattara », a-t-il lancé.

Il a souhaité que les neuf candidats dans le Lôh-Djiboua soient tous élus pour que le président ait confiance en leur région. Il a aussi rappelé aux populations leur devoir de reconnaissance envers le Chef de l’Etat.

L’adjoint au maire Serikpa André a, quant à lui, rappelé que c'est Aboulaye Kouyaté qui a donné de l’emploi à plusieurs enfants de Lakota.

Pour lui, l’histoire ethnique est dépassée. « Je suis venu avec Kouyaté parce que j'ai vu son bilan. Soyons reconnaissants, Lakota était appelé par le passé, campement à gauche. C'est grâce à Samy Mery et Kouyaté que les choses bougent », a-t-il insisté. Il a par ailleurs appelé tous les candidats et les électeurs à la paix.


Le 01/03/21 à 13:32
modifié 01/03/21 à 13:32

LES + POPULAIRES

Rupture collective du jeûne: Moment convivial d'échanges et de partage avec l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite à sa résidence Sécurité : Il n'y a pas eu d'attaque à Kafolo Covid-19 : Le coût du test PCR baisse de 50 000f à 25 000 Fcfa