Équitation (Week-end du Jaïpur) : La Fie effectue sa rentrée sportive

Camara Malahidy, l’art du cheval chevillé au corps. (DR)
Camara Malahidy, l’art du cheval chevillé au corps. (DR)
Camara Malahidy, l’art du cheval chevillé au corps. (DR)

Équitation (Week-end du Jaïpur) : La Fie effectue sa rentrée sportive

Le 01/03/21 à 09:43
modifié 01/03/21 à 09:43
La Fédération ivoirienne d’équitation (Fie) a ouvert officiellement sa saison sportive samedi, au club équestre Jaïpur, situé à quelques encablures de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny, à Port-Bouët.

Stéphane Ouégnin, président de la Fédération, avec l’équipe fédérale quasiment au complet, a profité de cette journée portes ouvertes dénommée le « Week-end du Jaïpur », un rendez-vous mensuel culturel et sportif du club pour inviter le grand public à venir s’adonner à ce sport, qui, pour eux, reste le meilleur de tous. Surtout avec cette magie de symbiose qu’il crée entre l’homme et l’animal, deux partenaires dans le jeu.

« C’est quelque chose d’unique », aime à répéter Stéphane Ouégnin, qui a habillé cette fête à la sauce culturelle, en faisant venir des artistes peintres et décorateurs pour faire des expositions.

Pour ce premier show équestre de l’un des clubs phares du pays, il n’y avait pas que de la démonstration au menu. Dans un premier temps, l’on a eu droit une séance de dressage. Une manière de démontrer cette harmonie entre l’animal (cheval) et celui qui le monte.

Le but étant de rendre un cheval agréable à monter, régulier dans ses allures, franc et docile. A ce jeu, Camara Malahidy, l’homme équestre du club, a encore fait parler son génie. Sa parfaite communion avec l’animal a ému tous ces curieux qui ont effectué le déplacement. Ensuite, l’on a assisté à un grand show de voltige.

L’équitation spectacle, qui consiste en des exercices et des sauts acrobatiques exécutés sur un cheval au galop ou arrêté. Les mots ne suffisent à eux seuls pour décrire ce que les cavaliers ivoiriens ont fait samedi, à Jaïpur. Il faut le vivre simplement. Avec toutes les figures spectaculaires qu’ils ont présentées, il est clair que l’on va enregistrer de nouveaux adhérents à la Fédération.

« C’est la première fois que je vois un tel spectacle à Abidjan. On passe régulièrement par là en allant à l’aéroport ou en revenant. Je découvre et j’avoue que je suis agréablement surpris par ce que nous venons de voir. Des jeunes ivoiriens qui s’intéressent au cheval et qui font des démonstrations comme ce que nous découvrons, j’en ai vu au Sénégal et au Mali, mais pas en Côte d’Ivoire. J’en suis ému», a déclaré Tuo Jean-Paul, un visiteur venu surtout pour voir l’exposition d’œuvres d’art et les séances de vernissage organisées à cet effet.

Après la randonnée en bordure de mer le dimanche 28 février, Stéphane Ouégnin en a profité pour donner les grandes lignes de la saison sportive 2021. Une saison dont le calendrier officiel sera incessamment communiqué.

En attendant, les cavaliers ivoiriens se sont donné rendez-vous, dans quelques jours, au Poney club, à la Riviera Golf.


Le 01/03/21 à 09:43
modifié 01/03/21 à 09:43

LES + POPULAIRES

Police nationale : 133 élèves commissaires reçoivent leurs épaulettes Lutte contre le coronavirus : « Je ’’Bara’’ avec mon Masque », une campagne de sensibilisation contre la covid-19 Sécurité routière : Une vaste opération déployée contre l’incivisme routier dans les jours à venir