Campagnes législatives à Arrah/Assiélou Jean Fiacre (candidat Pdci-Eds) : ‘‘Je suis confiant’’

Le candidat Pdci, Assiélou Kouakou Jean Fiacre se dit confiant. (Sébastien Kouassi)
Le candidat Pdci, Assiélou Kouakou Jean Fiacre se dit confiant. (Sébastien Kouassi)
Le candidat Pdci, Assiélou Kouakou Jean Fiacre se dit confiant. (Sébastien Kouassi)

Campagnes législatives à Arrah/Assiélou Jean Fiacre (candidat Pdci-Eds) : ‘‘Je suis confiant’’

Le 27/02/21 à 09:47
modifié 27/02/21 à 09:47
Assiélou Jean Fiacre est le candidat de la coalition Pdci-Eds dans la circonscription électorale d’Arrah-Kotobi-Krégbé commune et sous-préfecture. En meeting dans le village d’Arébo, à une vingtaine de kilomètres de Daoukro, il s’est dit confiant quant à l’issue du scrutin du 6 mars. « Je suis confiant. J’ai une parfaite maîtrise du terrain depuis plus de quinze ans. Je ne doute pas du fait que j’arriverai en tête », a-t-il martelé.

Face à la population du village où il a animé son tout premier meeting de campagne, il a indiqué qu’il a toujours vécu avec les populations de sa circonscription. «Demain, si je suis élu, je porterai haut le flambeau du département pour que leurs différentes préoccupations soient prises en compte. Les réactions que j’ai eues en retour sont très positives. Pour certains, je devais me présenter depuis fort longtemps », a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, il a défini le rôle du député. A ce titre, il a affirmé que c’est le député qui vote les lois, consent l’impôt et contrôle l’action gouvernementale. Il a, en outre, expliqué le contexte dans lequel se déroule cette élection. «L’intérêt de la Côte d’Ivoire, c’est qu’il y ait un équilibre des pouvoirs. Le gouvernement étant aux mains du Rhdp, il serait bon que l’opposition soit majoritaire à l’Assemblée nationale », a-t-il souhaité.

Pour lui, il faut un réel équilibre des pouvoirs pour que la Côte d’Ivoire se porte davantage mieux. Son souhait, au cours de la campagne, c’est que tout se déroule dans la paix et la totale quiétude. Il a donc appelé les électeurs à aller massivement aux urnes, le 6 mars. Fair-play, il a souhaité que le meilleur gagne et que les perdants « félicitent chaudement les vainqueurs».

De notre envoyé spécial


Le 27/02/21 à 09:47
modifié 27/02/21 à 09:47

LES + POPULAIRES

Police nationale : 133 élèves commissaires reçoivent leurs épaulettes Lutte contre le coronavirus : « Je ’’Bara’’ avec mon Masque », une campagne de sensibilisation contre la covid-19 Sécurité routière : Une vaste opération déployée contre l’incivisme routier dans les jours à venir