Serge Amissah Gnoan (Candidat indépendant à Cocody): «Ces élections sont comme la bataille démocratique de la nouvelle ère»

Serge Amissah Gnoan, candidat indépendant à Cocody. (DR)
Serge Amissah Gnoan, candidat indépendant à Cocody. (DR)
Serge Amissah Gnoan, candidat indépendant à Cocody. (DR)

Serge Amissah Gnoan (Candidat indépendant à Cocody): «Ces élections sont comme la bataille démocratique de la nouvelle ère»

Le 26/02/21 à 14:15
modifié 26/02/21 à 14:15
La campagne électorale pour les législatives du 6 mars 2021 bat son plein dans les différentes localités du pays. A Cocody, l’un des candidats indépendants se nomme Serge Amissah Gnoan. Il se dit confiant et estime qu’il est bien parti pour remporter cette compétition.

« Nous abordons ces élections dans l’état d’esprit d’un élève qui est face à un examen crucial ou celui d’un artiste qui va offrir un concert. Donc naturellement avec beaucoup d’appréhension, mais surtout avec optimisme et confiance. Nous savons qu’aujourd’hui, les Ivoiriens veulent sortir de ces trente ans de tumulte et de discours tripartite. Nous sommes donc confiants et nous pensons que les Ivoiriens comprendront le sens de notre initiative et saisiront cette opportunité qui leur est offerte d’aller de l’avant », a-t-il soutenu.

Pour lui, beaucoup de choses militent en faveur de la liste composée de Serge Djibré et lui-même. « Nous avons des chances parce que nous sentons que les Ivoiriens attendaient une initiative comme la nôtre. Ils attendaient une alternative à ce débat partisan. Ils attendaient une proposition pour sortir de trente ans de violences, de mensonges, de conflits. Et nous pensons que nous avons une offre qui permet de répondre aux aspirations des Ivoiriens et aux défis qui sont les nôtres. Défis sur la santé, le logement, le cadre de vie », affirme-t-il.

Avant d’ajouter : « Nous avons sillonné Cocody pendant la précampagne et le retour est très favorable. Les populations nous ont fait savoir que notre offre répond à leurs aspirations. Donc nous sommes confiants. N’oublions pas que Cocody a fait le choix de l’indépendance déjà en 2016. N’oublions pas que Cocody a rompu avec les partis traditionnels depuis 2016. Cette année sera une confirmation de ce que Cocody a initié depuis 2016. Nous sommes donc très à l’aise et très confortables ».

Pour lui, ces élections représentent une bataille démocratique de la nouvelle ère. « Nous n’avons pas cessé de dire, depuis 2020, que la Côte d’Ivoire est rentrée dans une fin de cycle. Une page est en train d’être tournée et une nouvelle s’ouvre. Donc ces élections sont comme la bataille démocratique de la nouvelle ère. Le futur de la Côte d’Ivoire ne se fera pas sans nous. Il ne se fera pas sans les citoyens que nous sommes et il faudra que les citoyens commencent à s’impliquer. Qu’ils arrêtent d’être des spectateurs du déclin de ce pays et enfin qu’ils deviennent acteurs de la renaissance de la Côte d’Ivoire », a poursuivi le promoteur du mouvement citoyen ‘’Croyons en nous’’.


Le 26/02/21 à 14:15
modifié 26/02/21 à 14:15

LES + POPULAIRES

Rupture collective du jeûne: Moment convivial d'échanges et de partage avec l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite à sa résidence Sécurité : Il n'y a pas eu d'attaque à Kafolo Covid-19 : Le coût du test PCR baisse de 50 000f à 25 000 Fcfa