Fourniture d'eau potable: Le gouvernement investit 20 milliards de FCfa à Tanda, Sandégué et Kouassi-Datékro

Le coup de pelle symbolisant le démarrage des travaux a été donné en présence des autorités politiques, administratives et coutumières de la région.(DR)
Le coup de pelle symbolisant le démarrage des travaux a été donné en présence des autorités politiques, administratives et coutumières de la région.(DR)
Le coup de pelle symbolisant le démarrage des travaux a été donné en présence des autorités politiques, administratives et coutumières de la région.(DR)

Fourniture d'eau potable: Le gouvernement investit 20 milliards de FCfa à Tanda, Sandégué et Kouassi-Datékro

Dans 24 mois, le problème de déficit d’eau ne sera plus qu’un vieux souvenir dans les départements de Tanda, Sandégué et Kouassi-Datékro.
Un important projet de renforcement de l’alimentation en eau potable dans ces localités a été lancé, le jeudi 18 février, par le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba, au cours d’une cérémonie à Tanda, en présence du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, fils de la localité.
Les ministres avaient à leurs côtés les autorités politiques, administratives et coutumières de la région du Gontougo.
D’un coût global de 20 milliards de FCfa, ce projet sera exécuté, selon le ministre de l‘Hydraulique, dans un délai de 24 mois. Il s’inscrit dans un ensemble de projets structurants d’un coût global de 170 250 800 000 Fcfa, financé grâce à un prêt de Exim Bank Chine et qui prend en compte 12 villes du pays très déficitaires en matière d’eau potable.
Il consistera en la réalisation de plusieurs infrastructures hydrauliques dont les plus imprtantes sont : la construction d’une station de prise d’eau brute (exhaure) de capacité 280 m3/h, à partir du fleuve Comoé ; la construction d’une station de traitement de 280 m3/h dans le village d’Amapo-Kouassikro ; la construction d’un bâtiment d’exploitation ; la construction de trois stations de reprise de 266 m3/h, soit une Amapo-Kouassikro, une autre à Kotronou et la dernière à Komanbo ; la pose de 95 km de conduite de diamètre 300 ; la construction de deux nouveaux châteaux d’eau dont un de 500 m3 dans la ville de Komanbo et l’autre de 1000 m3 dans celle de Tanda ; le renforcement du réseau de distribution dans la ville de Tanda et le raccordement des localités de Kouassi-Datékro et de Sandégué.
« Grâce à ce projet, une production complémentaire d’eau potable de 5600 m3/jour viendra s’ajouter à celle existante. Ce qui permettra de garantir l’accès à l’eau potable de la population de Tanda et des villages environnants jusqu’en 2033 », a souligné le ministre.
Ajoutant que ces populations, estimées à 77 081 habitants en 2020, atteindront 110 213 habitants en 2033.
« Cet important projet s’inscrit dans la vision Du Président de la République, Alassane Ouattara, à savoir, garantir l’accès de toutes les populations à l’eau potable », a-t-il poursuivi.
Pour sa part, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a exprimé sa gratitude au Président de la République, au gouvernement ainsi qu’au ministre de l’Hydraulique, pour cette importante réalisation. « Merci au Président de la République pour cet important projet qui mettra définitivement fin au problème de déficit d’eau dans le département de Tanda. L’eau est source de vie. Merci à vous et à vos équipes ».
Le 3e vice-président du conseil régional du Gontougo, Kouakou Bio, a également salué ce projet qui sortira les populations de Tanda de la misère.
Le 1er adjoint au maire de Tanda, Ouattara Amadou, a, quant à lui, rappelé que l’unique château d’eau qui approvisionne la commune de Tanda a été construit en 1973. D’une capacité de 200 m3, il est devenu insuffisant pour la population qui ne cesse de s’accroître.

Le projet est réalisé par l’entreprise chinoise « China Geo-Engineering Corporation.

LES + POPULAIRES

Ecole pour tous : Le taux de scolarisation des filles demeure faible en Côte d’Ivoire (UNFPA) Abobo/Maouloud 2021 : Kandia Camara invite les fidèles musulmans à copier l’exemple du Prophète Mahomet Axe Tiassalé-Divo : Un grave accident fait 63 victimes dont 2 décès