Riposte anti-Covd-19: La Banque mondiale octroie 166 milliards de F Cfa à la Côte d'Ivoire

 Échange de parapheurs entre Adama Coulibaly et Coralie Gevers en présence de Mariatou Koné.(DR)
Échange de parapheurs entre Adama Coulibaly et Coralie Gevers en présence de Mariatou Koné.(DR)
Échange de parapheurs entre Adama Coulibaly et Coralie Gevers en présence de Mariatou Koné.(DR)

Riposte anti-Covd-19: La Banque mondiale octroie 166 milliards de F Cfa à la Côte d'Ivoire

Le 19/02/21 à 21:00
modifié 19/02/21 à 21:00
Le ministre de l’Économie et des Finances, Adama Coulibaly, et Coralie Gevers, directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, ont paraphé hier à l’immeuble Sciam au Plateau, un protocole d’accord relatif aux 166,1 milliards de FCfa accordés par la Banque mondiale dans le cadre de la riposte anti-Covid de la Côte d’Ivoire. La cérémonie de signature s’est déroulée en présence de la ministre Mariatou Koné en charge de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté. Cet appui budgétaire a été approuvé deux jours plus tôt par le Conseil d’administration de l’institution à Washington.
Dans sa communication, Adama Coulibaly a indiqué que cet appui budgétaire est le couronnement de réformes initiées par le gouvernement dans plusieurs domaines de l’économie marquée par la Covid-19. L’argentier ivoirien a également salué la Banque mondiale pour avoir restructuré certaines de ses opérations pour apporter un appui à la Côte d’Ivoire dans le cadre de son Plan de riposte sociale, économique et humanitaire. Adama Coulibaly s’est aussi félicité de ce que pour la première fois, le soutien budgétaire annuel de la Banque mondiale en faveur de la Côte d’Ivoire a atteint un tel niveau, portant l’appui global de près de 1800 milliards de FCfa (3,2 milliards de dollars). Le ministre de l’Économie et des Finances a d’ores et déjà exprimé la gratitude du gouvernement à l’endroit de la Banque mondiale qui s’apprête à octroyer environ 27,5 milliards de FCfa (50 millions d’euros) à la Côte d’Ivoire, pour accompagner le pays qui est en passe « d’intégrer la vaccination à son arsenal de prévention anti-Covid ». Il n’a pas manqué de rassurer la directrice des opérations de la Banque mondiale quant au suivi de la réalisation des indicateurs du cadre de résultat de cet appui budgétaire.
Au dire de Coralie Gevers, « cette opération soutient les réformes qui visent la création d’un Fonds de garantie de crédits aux petites et moyennes entreprises, un outil important pour le développement du secteur privé, qui va sans doute, réduire les problèmes de liquidités immédiats et à moyen terme auxquels beaucoup de PME sont très souvent confrontés ». Au-delà de l’aspect financier, Coralie Gevers a indiqué que le présent appui concerne également la question de l’accès des entreprises au foncier. Puisque le gouvernement a pris des mesures pour simplifier le processus d’attribution des titres de propriétés sécurisés. Relativement à la gestion de la crise sanitaire, la directrice des opérations a souhaité que l’appui budgétaire de son institution contribue à assurer la traçabilité, la transparence et un contrôle approprié dans la gestion des fonds spéciaux Covid-19 et dans la gestion des finances publiques et de la dette, de façon plus large.
Le 19/02/21 à 21:00
modifié 19/02/21 à 21:00

LES + POPULAIRES

Action sociale/Bakayoko-Ly Ramata aux personnes en situation de handicap : « Votre potentiel compte dans le développement de la Côte d’Ivoire ! » Ecole inclusive : Plus de 150 enseignants formés et 30 écoles réalisées Lutte contre le Covid-19 : Une entreprise japonaise vole au secours de l’Etat