Toumodi: La toiture de la sous-préfecture décoiffée en partie, des bureaux inondés

Le bureau de l'état civil a vu sa toiture endommagée.
Le bureau de l'état civil a vu sa toiture endommagée.
Le bureau de l'état civil a vu sa toiture endommagée.

Toumodi: La toiture de la sous-préfecture décoiffée en partie, des bureaux inondés

Par (AIP)
Le 19/02/21 à 19:00
modifié 19/02/21 à 19:00
Une violente tornade qui s’est abattue sur la ville de Toumodi, dans la nuit du 17 au 18 février, a décoiffé une partie de la toiture de la sous-préfecture, a constaté l’Aip.

Le bureau de l’état civil a vu sa toiture s'envoler, ses locaux inondés, les registres mouillés, les machines endommagées. Depuis jeudi, sous la supervision du sous-préfet, Inès Yomaffou, les agents sont à pied d’œuvre pour sauver ce qui peut l’être.

“Nous appelons tout le monde au secours, ministres, cadres de la localité, opérateurs économiques, personnes de bonne volonté. Il n’y a pas de temps à perdre. Déjà, des feuilles de tôle nous permettront de couvrir le service de l’état civil”, a lancé le préfet du département de Toumodi, Patrice Gueu, venu sur les lieux pour constater les dégâts.

Le bâtiment avait déjà subi une première tornade qui avait conduit à la délocalisation des services de préfecture à la Mission catholique. «Depuis plus de quatre ans, la préfecture est tombée en ruine à la suite d'une tornade qui a emporté sa toiture », a rappelé le préfet.

« La sous-préfecture qui abrite toutes nos manifestations connaît aujourd’hui une autre tornade qui a emporté une partie de sa toiture. Si rien n’est fait rapidement, le reste de la toiture sera emportée par la prochaine pluie et les dégâts seront plus importants », a prévenu Patrice Gueu.

(AIP)

Par (AIP)
Le 19/02/21 à 19:00
modifié 19/02/21 à 19:00

LES + POPULAIRES

Action sociale/Bakayoko-Ly Ramata aux personnes en situation de handicap : « Votre potentiel compte dans le développement de la Côte d’Ivoire ! » Ecole inclusive : Plus de 150 enseignants formés et 30 écoles réalisées Lutte contre le Covid-19 : Une entreprise japonaise vole au secours de l’Etat