Éducation : Tra Tanan Ruth Esther, "Génie littéraire" de Jacqueville

Les candidats ont eu à se prononcer sur des thèmes qui minent l'éducation, à savoir la drogue et les grossesses en milieu scolaire. (DR)
Les candidats ont eu à se prononcer sur des thèmes qui minent l'éducation, à savoir la drogue et les grossesses en milieu scolaire. (DR)
Les candidats ont eu à se prononcer sur des thèmes qui minent l'éducation, à savoir la drogue et les grossesses en milieu scolaire. (DR)

Éducation : Tra Tanan Ruth Esther, "Génie littéraire" de Jacqueville

Ruth Esther Tra Tranan est désormais le petit "génie littéraire" de Jacqueville. Elle est élève en classe de 5ème et a remporté le concours littéraire "Génies Littéraires" initié par l'Association ivoirienne des pédagogues pour le développement (Aiped).

C'est le lycée municipal de Jacqueville qui a abrité le lancement de la première édition du "Génies Littéraires", le vendredi 12 février 2021. 20 candidats ont testé leurs compétences littéraires à travers une série d'exercices.

Les candidats ont eu à se prononcer sur des thèmes qui minent l'éducation, à savoir la drogue et les grossesses en milieu scolaire. Cet exercice a permis aux membres du jury d'évaluer l'éloquence, la prestance et le style des candidats. Il y avait aussi le test d'orthographe, de lecture et un texte lacunaire qui consiste aux candidats d'écrire correctement le mot.

Au terme de la compétition, le jury a élu Ruth Esther Tra Tranan.

1ère TRA Tanan 19,00/20, classée 2ème KONAN Marie 18,50/20 élève en classe de 6ème et 3ème GINGANE 18,33/20 élève en classe de 3ème.

Pour la promotrice de ce concours Michèle Koffi, à travers la création de ce concours, "nous voulons susciter le goût de la littérature chez les apprenants et les élèves seront emmenés à développer certaines habiletés car la littérature est la mère de toutes les sciences".

Elle a fait savoir que ce concours s'étend du primaire au secondaire, invite donc tous les acteurs du système éducatif à s'impliquer dans ce concours "au-delà de l'aspect festif, Génies Littéraires adresse un signal clair aux acteurs du système éducatif, en l'occurrence la nécessité de construire un nouveau type d'élève, friand de travail bien fait et instruit des valeurs de notre république", dira la promotrice.

Germain Zroh, proviseur du lycée Municipal de Jacqueville a pour sa part apprécié l'initiative et encouragé les élèves à s'impliquer dans cette activité.

Une correspondance particulière


LES + POPULAIRES

Inondation en période de pluies: Bouaké Fofana en phase avec les maires pour la sensibilisation des populations Violences basées sur le genre : Alliance Ci recadre la lutte dans le sud-Comoé 13 mai : Journée mondiale de l'ingénierie pour l'avenir