1ères Grandes Rencontres des PME à Abidjan : Le Fonds de garantie des crédits expliqué aux entrepreneurs

Le 15/02/21 à 14:34
modifié 15/02/21 à 14:34

1ères Grandes Rencontres des PME à Abidjan : Le Fonds de garantie des crédits expliqué aux entrepreneurs

Les difficultés d’accès au financement bancaire plombent régulièrement les activités des Petites et moyennes entreprises (PME), affectant négativement leur développement voire leur pérennité. « C’est tout naturellement que nous avons choisi la problématique de l’accès aux crédits comme thème principal de la première édition des Grandes Rencontres des PME », soulignait le Dr Moussa Diomandé Elyas Farakhan, président de la Plateforme unique des PME de Côte d’Ivoire (PU-PME), qui lançait l’événement, samedi dernier, à l’hôtel Mövenpick d’Abidjan-Plateau.

IMG-20210215-WA0017(1)
IMG-20210215-WA0017(1)



Invité d’honneur de cette première édition, Marcellin Zinsou, président du Fonds de garantie des crédits aux PME (FGPME), a expliqué aux patrons et patronnes de PME, ainsi qu’aux présidents d’organisations de PME présents, le mode opératoire de ce dispositif créé par l’Etat pour garantir auprès des banques les crédits sollicités par les PME Ivoiriennes et apporter les cautions nécessaires aux PME Ivoiriennes pour les marchés publics.

Le Fonds de Garantie des Crédits aux PME (FGPME) a pour mission, en effet, de « faciliter l’accès des PME aux : Crédits bancaires, en partageant le risque de financement des PME avec les banques et établissements financiers par l’octroi de garanties ; marchés publics par l’octroi de garantie sous forme de caution (bonne fin, définitive, provisoire, d’adjudication et retenue de garantie, etc.) ; règlements des bons de commande et factures par la mise en place de garantie fournisseur et client ; marchés internationaux par la mise en place de garantie pour l’export et l’International afin d’accompagner nos Champions Nationaux dans leur conquête des marchés régionaux ».

Le FGPME peut ainsi octroyer des garanties pour l’octroi d’un prêt bancaire aux PME, jusqu’à 200 millions de Francs Cfa. Selon M. Zinsou, deux modes opératoires sont prévus. Le premier, c’est celui d’une PME remplissant les critères préalablement définis (un chiffre d’affaires n’excédant pas 1 milliards de FCfa ; attestations de régularité fiscale et sociale, business plan, apport de 20% du montant de la garantie exigée par la banque...). Toutefois, et c’est le deuxième cas de figure, le FGPME peut décider d’accompagner des champions nationaux clairement identifiés pour les soutenir dans leur expansion.

Dans son adresse très pratique, M. Zinsou a également révélé le processus d’octroi de la garantie. Premièrement, la PME introduit une demande de crédit auprès d’une banque conventionnée avec le FGPME. Ensuite, la banque analyse le dossier selon ses procédures de crédit usuelles.

« Après la notification de l’accord de principe de la banque prêteuse, l’entreprise bénéficiaire fait sa demande de garantie via le site du FGPME ou par pli déposé au siège du FGPME. La requête devra être accompagnée de la notification du pré-accord de financement de la banque et de l’ensemble des documents à fournir.

Après validation du Comité de Gestion du FGPME, le montant de la garantie accordée est notifié dans un délai maximum de 15 jours à la banque prêteuse, avec copie à la PME et à la Structure d’Appui et d’Encadrement.

IMG-20210215-WA0018
IMG-20210215-WA0018



La garantie du Fonds ne pourra excéder 80% du montant de la garantie demandée par la banque. 20% restant à la charge de la PME ;

La banque prêteuse met en place le prêt et prélève à la PME, pour le compte du FGPME, les frais d’émission de la garantie (qui s’élève à 10% du montant de la Garantie donnée par le FGPME) qu’il reverse sur le compte du FGPME.

Au terme du bon remboursement du Prêt, le FGPME reverse 50% des 10% de frais à la PME ».

Il s’agit donc d’une solution en tous points avantageuse pour les PME. Sans le Fonds de Garantie des Crédits aux PME, a en outre expliqué le président du Fonds, « Votre banque vous demandera d’apporter une garantie couvrant totalement ou partiellement le montant du crédit. Ce qui revient en moyenne donc à la PME, pour un crédit de 100 millions de FCFA, à fournir une garantie entre 100 millions de FCFA et 50 millions de FCFA ».

Avec l’apport du Fonds de Garantie des Crédits aux PME, « Nos banques conventionnées ( au nombre de trois actuellement : Banque populaire, BNI et Versus Bank) ont l’obligation contractuelle de ne pas dépasser un certains taux et de ne pas demander une garantie de plus de 50% du montant du prêt sollicité. Ce qui revient, pour la PME, à fournir une garantie maximale de 50 millions de FCFA pour couvrir les 100 millions de FCFA demandés à la banque. Le Fonds de Garantie couvrira alors jusqu’à 80% des 50 millions FCFA de garantie demandée, soit 40 millions de FCFA. 20% restant à la charge de la PME soit 10 millions de FCfa ».

La PME, a précisé le conférencier, n’aurait comme frais à régler au Fonds de garantie que 10% du montant de la garantie apportée par le Fonds soit 4 millions FCfa dont 50% soit 2 millions FCFA lui serait reversés au terme du remboursement de son crédit. « Ce qui revient à terme pour la PME à obtenir un Crédit de 100 millions de FCfa avec un apport de 12 millions FCFA grâce au Fonds de Garantie ; contre un apport minimal de 50 millions de FCfa sans le Fonds de Garantie des PME ».

Avant d’exhorter les PME à s’approprier cet instrument, M. Zinsou s’est félicité de la vitalité de la Plateforme unique des PME et organisatrice de l’événement, qu’il a qualifié de « patronat des PME » voulu par le ministre de la Promotion des PME, M. Félix Anoblé, pour « permettre aux PME de parler d’une seule voix et de mieux défendre les intérêts des Petites et moyennes entreprises ».

Les Grandes rencontres des PME, ont précisé pour leur part, le président de la plateforme, Moussa Diomandé et son secrétaire exécutif adjoint, Kaba Mohamed Lamine, ont une périodicité mensuelle et sont constituées de petits déjeuners, de diners d'affaires, de Business clubs et d’initiatives régionales, avec pour objectif d’offrir le maximum de services aux PME.



LES + POPULAIRES
Police nationale : 133 élèves commissaires reçoivent leurs épaulettes Lutte contre le coronavirus : « Je ’’Bara’’ avec mon Masque », une campagne de sensibilisation contre la covid-19 Sécurité routière : Une vaste opération déployée contre l’incivisme routier dans les jours à venir