Formation professionnelle : 37 formateurs en énergie renouvelable reçoivent leurs attestions

Des récipiendaires heureux de recevoir leur parchemin. (DR)
Des récipiendaires heureux de recevoir leur parchemin. (DR)
Des récipiendaires heureux de recevoir leur parchemin. (DR)

Formation professionnelle : 37 formateurs en énergie renouvelable reçoivent leurs attestions

Le 12/02/21 à 11:37
modifié 12/02/21 à 11:37
Trente-sept formateurs en énergie renouvelable ont reçu leurs diplômes sanctionnant leur formation en Photovoltaique (Pv) et efficacité énergétique (Ee).

La cérémonie de remise des diplômes a eu lieu le jeudi 11 février 2021, à Cocody, à l’Institut pédagogique national de l’enseignement technique et professionnel (Ipnetp) en présence du secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Brice Kouassi. Qui avait à ses côtés une forte délégation de partenaires techniques dont l’ambassadeur de la République fédérale de l’Allemagne en Côte d’Ivoire, SEM. Ingo Herbert. Ce dernier, s’adressant aux récipiendaires, a estimé qu’ils « sont désormais des ambassadeurs de l’énergie renouvelable en Côte d’Ivoire ».

Cinq femmes figurent au nombre des récipiendaires. Ils ont été formés pendant neuf semaines par les Experts en photovoltaïque (Pv) et quatorze pour ceux de l’Efficacité énergétique (Ee).

Au nom de ses collègues, Jacob Akakpo a exprimé toute sa reconnaissance aux acteurs impliqués dans cette formation qualifiante et aux partenaires techniques. « Nous avons bénéficié d’une formation de haute qualité avec des formateurs professionnels et expérimentés qui nous ont transformés et fait de nous des spécialistes en énergie renouvelable. Nous sommes prêts à partager avec la même rigueur et le même professionnalisme ce que nous avons gracieusement reçu », s’est-il engagé.

Dans son intervention, le secrétaire d’État Brice Kouassi a réitéré sa gratitude aux partenaires techniques, surtout l’Allemagne, impliqués dans la formation de ces spécialistes ivoiriens. Avant de rappeler que dans le cadre de l’amélioration et de la diversification de l’offre de formation, conformément au plan stratégique de la réforme de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, son département a ouvert plusieurs axes de coopération avec les différents partenaires techniques et financiers.

C’est ainsi qu’ avec la Coopération technique allemande (Giz), ils ont mis en place le projet « Formation Professionnelle dans les secteurs des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique » ou ProFERE.

Le projet ProFERE vise principalement à augmenter la disponibilité d’une main d’œuvre qualifiée et d’une gestion locale spécialisée sur le marché des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en Côte d’Ivoire.

Ledit projet, financé par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement (Bmz) est mis en œuvre dans deux établissements de formation que sont le Lycée professionnel (Lp) Jacqueville et le Centre de formation professionnelle (Cfp) Korhogo, sur une période de trois ans, allant du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2022.


Le 12/02/21 à 11:37
modifié 12/02/21 à 11:37

LES + POPULAIRES

Rapport 2020/Droits de l’homme : Le Cndh recommande l’augmentation de 15% du budget alloué à la santé Autonomisation des femmes: La Fondation SEPHIS et la GIZ lancent la 5e édition du programme African Women of the Future Cocody : Une mère de famille se jette du 4ème étage après une violente dispute