OPTION: Et pourtant...

Le Général DA Pierre Alphonse, (Administrateur Général des Services Financiers), Directeur Général des Douanes
Le Général DA Pierre Alphonse, (Administrateur Général des Services Financiers), Directeur Général des Douanes
Le Général DA Pierre Alphonse, (Administrateur Général des Services Financiers), Directeur Général des Douanes

OPTION: Et pourtant...

Le 07/02/21 à 19:48
modifié 07/02/21 à 19:48
Que n’a-t-on pas entendu dire concernant les performances des douanes ivoiriennes du temps des Refondateurs ? « Du jamais vu ! Des résultats extraordinaires ! Etc. » D’ailleurs, un ancien responsable de cette régie financière, pas du tout avare en paroles provocatrices et à l’égo démesuré, s’il ne se prend pas pour celui qui a inventé le fil à couper le beurre, n’hésite pas à se vanter d’être celui qui a le plus apporté à cette administration.

Pourtant, les chiffres et les faits sont là. Têtus ! Et indiquent bien que la Douane ne s’est jamais autant bien portée que ces dix dernières années. Tant au niveau de la considération des douaniers dans la société que des résultats réalisés, en termes de recettes douanières, de modernisation et d’équipements.

D’une part , on se souvient que la mise en application du décret n°2020°-030 du 24 novembre 2020 régularisant le port des galons, conformément au décret n°2015-842 du 21 décembre 2015 portant réglementation de l’habillement et des attributs du personnel des douanes, a permis aujourd’hui de mettre fin au désordre et à l’indiscipline qui s’étaient installés et qui jetaient le discrédit sur cette corporation.

D’autre part, concernant les recettes douanières, il est bon de savoir que de 2000 à 2010, les droits et taxes douanières recouvrés par la Direction générale des Douanes sont passés de 495,5 milliards à 938, 6 milliards, soit une hausse de 442, 1 milliards.

De 2012 à 2019, les recettes douanières en base brute sont passées de 974,0 milliards à 1 901,1 milliards, soit une hausse de 927,1 milliards (+ 95,2%). Sur cette période, les recettes ont connu une croissance moyenne de 10,0% par an. (Voire tableaux statistiques ci-contre).

En 2020, malgré la pandémie de la Covid-19, les recettes douanières sont de 1 991,3 milliards, soit une hausse de 90,2 milliards correspondant à 4,7% de croissance par rapport à 2019.

En comparaison à l’objectif de recettes de 1 912,8 milliards, il est enregistré une plus-value de 78,5 milliards, soit un taux de réalisation de 104,1% !

Tous ces beaux résultats ne relèvent pas du hasard. En effet, la période 2012-2020 a été marquée par la mise en œuvre de grandes réformes qui ont contribué à accroître la mobilisation des recettes. On retiendra surtout qu’ils résultent, non seulement du renforcement de la surveillance du transit douanier et du contrôle aux frontières, notamment par le déploiement de scanners de pointe, mais aussi par l’interconnexion du système informatique des Douanes avec la Direction générale des Impôts, le Conseil Café-Cacao et les Douanes du Burkina Faso.

Last but not least, il faut féliciter les douaniers ivoiriens qui, par leur abnégation et ingéniosité, ont permis au gouvernement de contenir la crise économique qu’aurait pu engendrer la crise sanitaire de la Covid-19 par leur contribution au plan de riposte gouvernemental. Cela, par la prise de mesures d’allègement des formalités douanières et de soutien économique aux entreprises. Entre autres, l’acceptation des documents transmis par voie électronique (factures, BL, certificat d’origine, certificats d’assurance, etc.), la suspension des contrôles douaniers a posteriori pour une période de trois (03) mois et l’exonération des droits et taxes de douanes sur les équipements de santé, les produits, les matériels et autres intrants dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus.

On dit merci à qui ? Au Président de la République. C’est lui qui a donné la vision et a fait les bons choix !


Le 07/02/21 à 19:48
modifié 07/02/21 à 19:48

LES + POPULAIRES

Lutte contre la drogue/Le général Apalo Touré: «Les personnes dont les photos ont été présentées sur Internet ne sont pas concernées par notre enquête pour le moment» Lutte contre la Covid-19 : La plateforme des propriétaires de "maquis" sensibilise au port du masque Vaccination contre la Covid-19 : La première phase prévue du 1er au 10 mars 2021