Promotion de la paix : Le Rasalao-Ci initie des journées sportives éclatées entre Fds et populations civiles

Ce tournoi a permis de renforcer la cohésion entre Fds et populations civiles. (DR)
Ce tournoi a permis de renforcer la cohésion entre Fds et populations civiles. (DR)
Ce tournoi a permis de renforcer la cohésion entre Fds et populations civiles. (DR)

Promotion de la paix : Le Rasalao-Ci initie des journées sportives éclatées entre Fds et populations civiles

Le 29/01/21 à 15:22
modifié 29/01/21 à 15:22
Contribuer au renforcement des liens entre les Forces de sécurité et les communautés. C’est le but des journées sportives éclatées, organisées le samedi 23 janvier, simultanément, au lycée moderne Abobo, au centre pilote de Port-Bouët, au groupe scolaire Offoumou Yapo de Yopougon et au lycée moderne 1 et 2 de Gagnoa, par le Réseau d'action sur les armes légères en Afrique de l'ouest (Rasalao-Ci).

Ces rencontres qui avaient pour thème : « Un but pour un environnement apaisé et sans violence et sans arme », ont vu la participation des équipes de la Gendarmerie, de la Police, des Syndicats des transporteurs, des Jeunesses communales desdites localités et d’Associations de la Société civile.



Cette initiative du Rasalao-Ci s’inscrit dans un contexte de mise en œuvre de la réforme du secteur de la Sécurité, la réforme N°13 qui stipule : « rétablir et consolider le lien armée-nation et rétablir la confiance entre les Forces de sécurité et la Population ».

L’innovation de ces rencontres de football organisées était les messages de promotion de la Paix et de la Sécurité diffusés au cours des mi-temps par les leaders des équipes en compétition. Cette période a été une opportunité pour les acteurs de sensibiliser leurs collègues, mais aussi le public présent, à la nécessité pour chacune et chacun de contribuer à préserver un environnement apaisé, sécurisé et sans violence armée pendant ces périodes électorales sensibles.

Cette journée a permis aux différentes entités participantes aux rencontres, d’échanger sur des sujets de tout genre et de renforcer leur collaboration. Les participants ont souhaité que le Rasalao-Ci multiplie ce genre d’activités dans les communes cibles de son projet et également de les étendre à d’autres communes.

Notons que ces rencontres de football marquent la fin d’une série d’activités de la « Campagne de sensibilisation de la jeunesse pour des élections sans violence et sans arme en Côte d’Ivoire », mises en œuvre par le Rasalao Ci sous l’égide de la ComNat-Alpc, avec l’appui financier de l’Union européenne à travers l’Ong Coginta.



Le 29/01/21 à 15:22
modifié 29/01/21 à 15:22

LES + POPULAIRES

Ecole pour tous : Le taux de scolarisation des filles demeure faible en Côte d’Ivoire (UNFPA) Abobo/Maouloud 2021 : Kandia Camara invite les fidèles musulmans à copier l’exemple du Prophète Mahomet Axe Tiassalé-Divo : Un grave accident fait 63 victimes dont 2 décès