Législatives 2021 dans le Moronou: Ahoua N'Doli confie l'élection des candidats du Rhdp aux militants

Théophile Ahoua N'Doli
Théophile Ahoua N'Doli
Théophile Ahoua N'Doli

Législatives 2021 dans le Moronou: Ahoua N'Doli confie l'élection des candidats du Rhdp aux militants

Le 24/01/21 à 19:12
modifié 24/01/21 à 19:12
Le coordinateur régional du Rhdp du Moronou, Ahoua N'Doli Théophile, a tenu à présenter aux militants de la région les candidats retenus par le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Ainsi les 23 et 24 janvier, il était à Arrah, Bongouanou et M'Batto, pour rencontrer la base et leur confier la victoire de leurs représentants à l'élection des députés du 6 mars. A Arrah dans la matinée du 23 janvier, à la résidence de N'Guessan Ahondjon Mathias, candidat de la localité, il a été clair face aux militants : " Aujourd'hui, je viens d'abord présenter aux personnels politiques, aux responsables du Rhdp le candidat et son suppléant, car la campagne, c'est vous qui devez la faire. Le candidat N'Guessan Ahondjon ne peut pas entrer dans toutes les cours. C'est vous les responsables à qui appartient sa campagne, qui devez l'aider à la faire. C'est pourquoi, j'ai tenu d'abord à vous présenter le candidat que le Rhdp a choisi ". Il a surtout fait passer le message important à ses yeux : " Lors de la présidentielle, nous n'avons pas pu voter. Cela a été une honte pour le Moronou. Avec ces législatives, c'est une séance de rattrapage que nous ne devons pas rater. Cette fois-ci, le vote aura lieu ici, donc tout le monde doit sortir pour aller accomplir son devoir citoyen. Surtout, il faut que tous nos candidats gagnent pour prouver que le Moronou est Rhdp ". Revenant au candidat N'Guessan Ahondjon, il a souligné que c'est unanimement, après consultations, que son nom a été proposé comme celui qui peut gagner les élections." N'Guessan Ahondjon n'est pas encore un élu, mais pour l'amour de son département, de ses parents, de ses frères et sœurs, il a posé plusieurs actions à Arrah. Nous lui disons merci d'avoir accepté d'être candidat ", a-t-il argumenté en remerciant le député sortant, Âne Boni Siméon, de s'être retiré de la course. Dans la soirée du 23 janvier, le foyer des jeunes de Bongouanou était devenue exigu pour contenir les militants. Là aussi, le coordinateur régional du Rhdp du Moronou a mobilisé les militants autour des deux candidats de Bongouanou, à savoir le colonel major Tanoh Koffi Bertin pour Bongouanou sous-préfecture et Docteur Assougba Jacob pour Bongouanou commune, ainsi que leurs suppléants. " Le 6 mars, le Rhdp doit gagner coûte que coûte à Bongouanou. C'est notre responsabilité, peu importante le nom des candidats", a t-il soutenu.
Hier, ce fut la dernière étape de présentation des candidats à M'Batto. La salle de mariage de la mairie a également fait le plein. Ahoua N'Doli Théophile a une fois de plus galvanisé les militants, pour faire triompher les deux candidats, à savoir Amédée Koffi Kan, pour la circonscription électorale M'Batto-Assahara et Youssouf Traoré pour la circonscription électorale d'Anoumaba-Tiemelekro, ainsi que leurs suppléants. Comme à Arrah et Bongouanou, il leur a rappelé l'enjeu de ces élections, à savoir la participation active des populations et surtout faire triompher le Rhdp dans le département. " Le président Ouattara a fait beaucoup de promesses pour le département, il attend nos victoires. Faites élire nos candidats, pour votre bonheur", a-t-il insisté. L'étape de M'Batto, hier, a été marquée par une rencontre avec la chefferie, les différentes communautés et les femmes.
Edgar Yeboue
Le 24/01/21 à 19:12
modifié 24/01/21 à 19:12

LES + POPULAIRES

Surveillance du territoire: La Côte d’Ivoire se dote d’un Bureau de lutte contre la fraude documentaire Covid-19 : Interpol annonce de premières saisies de faux vaccins Autonomisation de la jeune fille : Une Ong va réinsérer des dizaines de filles-mères à Alépé