Décès des soldats ivoiriens au Mali : Leur mort renforce l'engagement à œuvrer pour la paix en Côte d’Ivoire et dans la sous-région, indique Hamed Bakayoko

L'arrivée des dépouilles des soldats ivoiriens tués au Mali. (DR)
L'arrivée des dépouilles des soldats ivoiriens tués au Mali. (DR)
L'arrivée des dépouilles des soldats ivoiriens tués au Mali. (DR)

Décès des soldats ivoiriens au Mali : Leur mort renforce l'engagement à œuvrer pour la paix en Côte d’Ivoire et dans la sous-région, indique Hamed Bakayoko

Le 23/01/21 à 06:57
modifié 23/01/21 à 06:57
Le Premier Ministre Hamed Bakayoko a indiqué, le 22 janvier 2021 à Abidjan, que la mort des quatre casques bleus ivoiriens de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), renforce l’engagement de tous à travailler davantage pour la paix en Côte d’ivoire et dans la sous-région.

" Au nom du Président de la République Alassane Ouattara, Chef suprême des armées et de tout le gouvernement, j’adresse mes sincères condoléances à tous ceux qui partagent ce deuil. La mort de nos soldats renforce notre engagement à travailler davantage pour la paix en Côte d’Ivoire et dans la sous-région ", a déclaré Hamed Bakayoko, lors de la cérémonie d’accueil des dépouilles mortelles.

Et d’ajouter que la Côte d’Ivoire est fière des soldats qui ont payé le sacrifice suprême au nom de leur pays pour la sous-région. L’Etat de Côte d’Ivoire ne les oubliera jamais et restera solidaire de leurs parents.

Auparavant, le Commandant de la MINUSMA, le Général Dennis Gyllensporre a salué la mémoire des soldats ivoiriens tombés au front. Il a loué leur compétence, leur professionnalisme et leur dévouement pour la sécurité au Mali.

Ces quatre militaires ivoiriens, en mission au sein de la MINUSMA, sont décédés le 13 janvier dernier à Tombouctou, dans le Nord du Mali, après l’explosion de leur véhicule sur une mine artisanale.

L’avion transportant leurs dépouilles a atterri à la Base aérienne à 16 heures 55 minutes. A l’accueil sur le tarmac, il y avait le Premier Ministre, Ministre de la Défense, les grands commandements, de nombreux militaires et les familles des militaires décédés.

Une cérémonie d’hommage national aura lieu le 25 janvier 2021 à la Place d’armes de l’Etat-major Général des Armées, en l’honneur de ces vaillants soldats

Le contingent ivoirien au sein de la MINUSMA compte 800 soldats.


Le 23/01/21 à 06:57
modifié 23/01/21 à 06:57

LES + POPULAIRES

Ramadan 2021 : Mariatou Koné invite la communauté musulmane à prier pour la Côte d’Ivoire Décès du président du Cosim: Programme des obsèques du Cheick Mamadou Traoré Scolarisation des orphelins: L’Ong Asopade annonce un gala de mobilisation de fonds pour la construction du complexe scolaire Alassane Ouattara