Rdc: Discussions autour des mouvances Katumbi et Bemba pour rejoindre l’Union sacrée

Moïse Katumbi, par Félix Tshisekedi et Jean-Pierre Bemba en passe de trouver un arrangement pour l’union au Parlement.(DR)
Moïse Katumbi, par Félix Tshisekedi et Jean-Pierre Bemba en passe de trouver un arrangement pour l’union au Parlement.(DR)
Moïse Katumbi, par Félix Tshisekedi et Jean-Pierre Bemba en passe de trouver un arrangement pour l’union au Parlement.(DR)

Rdc: Discussions autour des mouvances Katumbi et Bemba pour rejoindre l’Union sacrée

Par (RFI)
Le 21/01/21 à 23:30
modifié 21/01/21 à 23:30
En République Démocratique du Congo (Rdc), l'informateur Modeste Bahati Lukwebo nommé par Félix Tshisekedi pour trouver une nouvelle majorité à l'Assemblée nationale a officiellement débuté ses rencontres le 20 janvier dernier. Il compte les achever d'ici une semaine. Actuellement, des tractations sont en cours pour savoir qui fera partie ou non de cette majorité.

Toutefois, les députés proches de Moïse Katumbi et de Jean-Pierre Bemba ont, dans un communiqué conjoint, stigmatisé les paroles de Jean-Marc Kabund. Selon le communiqué, le président intérimaire de l'UDPS affirmait que les deux leaders d’Ensemble pour la république et du MLC auraient exigé d’obtenir : pour l'un la présidence de l'Assemblée nationale et pour le deuxième la primature. Selon Jean-Marc Kabund, la demande aurait été formulée lors de la rencontre du 15 janvier avec le président de la République.

Pour lui ces exigences donnent l'impression que les deux leaders entrent dans l’Union sacrée pour la tuer. Sur les réseaux sociaux circule la vidéo de la rencontre entre Kabund et plusieurs députés de l’Union sacrée. Pour les partisans de Katumbi et Bemba, ces propos n’ont pas été tenus lors de la rencontre avec le chef de l'État.

Les discussions ont porté uniquement sur la rupture avec le changement dans la gouvernance du pays, conclut le communiqué. Ces députés nationaux s'apprêtent à harmoniser leurs vues pour la pétition d'interpellation qui vise le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Par (RFI)
Le 21/01/21 à 23:30
modifié 21/01/21 à 23:30

LES + POPULAIRES

Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré Droits de l’homme : Le CNDH célèbre la journée africaine