Aviation civile : Cinq agents de l’ANAC passés inspecteurs prêtent serment devant le tribunal

Les cinq inspecteurs au premier plan. Le Vice-président du tribunal et le Dg de l'Anac en arrière plan
Les cinq inspecteurs au premier plan. Le Vice-président du tribunal et le Dg de l'Anac en arrière plan
Les cinq inspecteurs au premier plan. Le Vice-président du tribunal et le Dg de l'Anac en arrière plan

Aviation civile : Cinq agents de l’ANAC passés inspecteurs prêtent serment devant le tribunal

Le 20/01/21 à 14:02
modifié 20/01/21 à 14:02
Cinq agents de l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac) ont prêté serment, ce mercredi 20 janvier 2021, devant le tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau au cours d’une audience présidée par le Vice-président Bini Maizan Charles.

Ce sont N’Goran Ama Marie-Chantal (Chef de service contrôle de la facilitation), Koné Kledjomoh Ousmane (Chef de service promotion de la sécurité aérienne), Kouakou Konan Abraham (Inspecteur ANS), Kouassi Souroukou Alphonse (Chef de service formation de la sûreté et de la facilitation) et Kra Kouamé Patrice (Chef de service administration et délivrance de licence) nommés inspecteurs dans le domaine de la sécurité aérienne, de la sûreté aéroportuaire et de la tenue du registre d’immatriculation des aéronefs civils.

Avant la prestation de serment, le procureur de la République a expliqué aux impétrants que l’acte qu’ils s’apprête à poser les engage à l’honneur, à la loyauté et au désintéressement dans l’exercice du service public. Avant de les renvoyer à l’exercice de leur fonction, le procureur leur a demandé de faire montre de probité. « Vous devez accomplir votre mission avec dévouement et probité dans le strict respect de la réglementation en vigueur », a-t-elle dit.

A la formule sacramental, « jurez-vous d’accomplir votre fonction avec probité ? », prononcée par le Vice-président, Bini Maizan Charles, les nouveaux inspecteurs de l’Anac ont répondu individuellement « je le jure ». Après quoi le magistrat leur a exhorté à considérer les termes de leur serment et de ne pas s’en départir.

Pour le directeur général de l’Anac, Sinaly Silué la prestation de serment est une obligation règlementaire qu’impose la mission des inspecteurs. « Cette mission, dira-t-il, consiste à contrôler et à superviser les exploitants et les gestionnaires aéroportuaires. Et ce, conformément au standard international d’une part, et d’autre part en vue d’assurer le strict respect des normes de sécurité et de sûreté » en matière d’aviation civile. Il faut noter qu’avec ces cinq inspecteurs, l’Anac dispose de 43 inspecteurs qui couvrent tous les secteurs d’activités de l’aviation civile.

Pour cette prestation de serment, Azago Germain (directeur du transport aérien), Kouadio Siramane (directrice de la sécurité et du suivi de la conformité), Milan Daniel (directeur de la sûreté et de la facilitation), Assi Ayebi Jacques (directeur de la sécurité de la navigation aérienne et des aérodromes) et Koffi Konan (directeur de la sécurité des vols) étaient avec leur directeur général aux côtés des nouveaux inspecteurs.


Le 20/01/21 à 14:02
modifié 20/01/21 à 14:02

LES + POPULAIRES

Surveillance du territoire: La Côte d’Ivoire se dote d’un Bureau de lutte contre la fraude documentaire Covid-19 : Interpol annonce de premières saisies de faux vaccins Autonomisation de la jeune fille : Une Ong va réinsérer des dizaines de filles-mères à Alépé