Kong: L’absence de l’harmattan inquiète les populations

KONG

Kong: L’absence de l’harmattan inquiète les populations

Par (AIP)
Le 16/01/21 à 19:11
modifié 16/01/21 à 19:11
Plusieurs paysans ont exprimé leur inquiétude quant au changement climatique en cette période marquée par l’absence de l’harmattan dans cette partie nord du pays.

“Nous sommes aujourd’hui en janvier, et jusqu’à présent, il n’y a pas d’harmattan. Nous sommes inquiets parce que la fin de l’harmattan annonce toujours de grandes pluies”, a signifié Ouattara Oumar, cultivateur à Kongolo, village de la sous-préfecture de Kong.

Pour certains, chaque saison est liée à un type de culture, et ce changement brusque aura des répercussions sur certaines plantes, car il est le présage d’une saison de rares pluies. A Mangrotou, quartier non encore bénéficiaire du programme d’adduction en eau potable, des familles qui prévoyaient la fin de la sécheresse pour les mois à venir ont perdu tout espoir.

“Nous ne savons pas quand il faut commencer le débroussaillage de nos parcelles cette année parce que nous ne maîtrisons plus le temps”, a affirmé Noufé Marcelline, cultivatrice.

Pour l’heure, il y a la présence d'une forte chaleur bouleversant ainsi le déroulement normal de plusieurs activités champêtres.


Par (AIP)
Le 16/01/21 à 19:11
modifié 16/01/21 à 19:11

LES + POPULAIRES

Surveillance du territoire: La Côte d’Ivoire se dote d’un Bureau de lutte contre la fraude documentaire Covid-19 : Interpol annonce de premières saisies de faux vaccins Autonomisation de la jeune fille : Une Ong va réinsérer des dizaines de filles-mères à Alépé