Tennis : Un passeport talent pour Eliakim Coulibaly

Eliakim Coulibaly, à gauche était heureux de réceptionner son nouveau passeport.
Eliakim Coulibaly, à gauche était heureux de réceptionner son nouveau passeport.
Eliakim Coulibaly, à gauche était heureux de réceptionner son nouveau passeport.

Tennis : Un passeport talent pour Eliakim Coulibaly

Le 14/01/21 à 14:45
modifié 14/01/21 à 14:45
Après ses vacances de fin d’année au pays, le jeune champion ivoirien de tennis, Wilfried Eliakim Coulibaly est retourné à Nice, en France, samedi dernier. Il avait dans sa poche, un nouveau document de voyage. « Un passeport talent » ou si vous voulez, une carte de séjour pluriannuelle, le document d’une validité de quatre ans renouvelable que la République de France délivre aux travailleurs sérieux qui désirent œuvrer plus de trois mois sur son sol.

C’est le Consul général de France qui a remis, en personne, à Eliakim Coulibaly le passeport assorti d’un visa de long séjour. C’était le 29 décembre dernier, en présence de M. Souleymane Ouattara, directeur général de la Fédération ivoirienne de Tennis (Fit).

Grand espoir du tennis ivoirien, voire africain, le jeune tennisman détecté dans les écoles de fédérales d’Abidjan avait débord rejoint le Centre de haute performance implanté par la Fédération internationale, à Dakar, au Sénégal, en 2013. Puis il a été transféré, au même moment que cette structure, à Casablanca, au Maroc. Au fil des ans, Eliakim Coulibaly a gagné des galons supplémentaires Champions d’Afrique juniors, il a séduit plusieurs experts dont Mary Pierce, l’ancienne reine de la petite balle jaune française. Celle-ci a décidé de le prendre sous son aile, au sein de l’Académie Mouratoglou. Un centre d’entraînement de haut niveau où il espère franchir un cap et hisser les couleurs ivoiriennes sur les courts mondiaux lors des grands chelems.

En tout cas l’obtention du passeport talent, avec le concours de la Fédération ivoirienne, la Fédération internationale et Tennis et l’Association des fédérations francophones de tennis (A2FT), sans oublier son nouveau mentor, Mary Pierce, marque une étape primordiale dans l’évolution de sa carrière. « Nous adressons à Monsieur Coulibaly tous nos vœux de réussite dans le circuit professionnel où sa volonté et son talent devraient lui permettre de connaitre de nombreuses fois : « jeu, set et match » ! », a déclaré le Consul général, heureux faire une photo souvenir avec la future star du tennis.



Le 14/01/21 à 14:45
modifié 14/01/21 à 14:45

LES + POPULAIRES

Distinction du citoyen émérite de Grand-Bassam: Les acteurs de la lutte contre la Covid-19 à l’honneur Emploi et protection sociale en Côte d’Ivoire: Des acquis probants en 2020, en dépit de la crise sanitaire de la Covid-19 Enseignement supérieur : Le directeur financier de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké primé