Vœux de nouvel an/Bouaké : Amadou Koné annonce des milliers d’emplois pour les jeunes

Amadou Koné, ministre ivoirien des sports. (DR)
Amadou Koné, ministre ivoirien des sports. (DR)
Amadou Koné, ministre ivoirien des sports. (DR)

Vœux de nouvel an/Bouaké : Amadou Koné annonce des milliers d’emplois pour les jeunes

Le 04/01/21 à 17:34
modifié 04/01/21 à 17:34
Amadou Koné, ministre des Transports, assume pleinement le leadership qu’il incarne désormais, en ne ménageant aucun effort pour que Bouaké devienne une ville moderne qui offre des opportunités d’emploi à sa population et singulièrement aux jeunes.

Au lendemain de la célébration de la nouvelle année, le ministre des Transports a convié la population à un déjeuner à sa résidence sise au quartier Kennedy de Bouaké. Il a saisi cette occasion de retrouvailles fraternelles pour présenter ses vœux de bonne et heureuse année 2021 à tous et à chacun. Faisant le tour des tables avec un mot par-ci, une tape amicale par-là.

Si l’on s’en tient à son discours, Amadou Koné a tenu à rassurer la population de Bouaké et, partant, toute la région de Gbêkê, qu’avec la réélection du Président de la République, Alassane Ouattara, à la magistrature suprême, les travaux de développement entamés dans la région, pour l’amélioration du cadre de vie, se poursuivront.

Ainsi donc, dira-t-il, la mutation de la capitale régionale amorcée en 2017 a atteint un niveau intéressant en 2020. Avec, entre autres, le lancement des travaux du grand marché, le bon déroulement des travaux de prolongement de l’autoroute Tiébissou-Bouaké ainsi que des travaux de construction et de réhabilitation des stades, dans le cadre de la Can (Coupe d’Afrique des nations) que la Côte d’Ivoire va abriter en 2023. Il n’a pas manqué de rappeler que les travaux de réhabilitation de la piscine municipale ont été lancés, il y a quelques semaines.

Mais pour Amadou Koné, le meilleur reste à venir. « D’ici peu, nous lancerons les travaux de construction d’une zone franche textile prévoyant plus 10 000 emplois et 500 autres, avec l’arrivée prochaine de la Sotra », a-t-il révélé.

Concernant la zone franche, il a précisé qu'elle comportera toutes les usines de la chaîne du textile. « La filature, le tissage, la confection de pagnes, etc. », a-t-il souligné. « Elle aura pour vocation d’approvisionner non seulement le marché local, mais aussi le marché sous-régional ».

Toujours dans l’annonce des bonnes nouvelles, il a fait savoir qu’un accent sera mis sur la relance des activités culturelles et sportives. « Bouaké redeviendra la capitale du festival des arts et de la culture », a-t-il martelé.


Le 04/01/21 à 17:34
modifié 04/01/21 à 17:34

LES + POPULAIRES

Inondation en période de pluies: Bouaké Fofana en phase avec les maires pour la sensibilisation des populations Violences basées sur le genre : Alliance Ci recadre la lutte dans le sud-Comoé 13 mai : Journée mondiale de l'ingénierie pour l'avenir