Fête de fin d’année : Ouattara offre 750 millions de Fcfa en vivres aux couches vulnérables du District d’Abidjan

Beugré Mambé remettant un échantillon du don du Chef de l'Etat à un représentant de la chefferie traditionnelle (DR)
Beugré Mambé remettant un échantillon du don du Chef de l'Etat à un représentant de la chefferie traditionnelle (DR)
Beugré Mambé remettant un échantillon du don du Chef de l'Etat à un représentant de la chefferie traditionnelle (DR)

Fête de fin d’année : Ouattara offre 750 millions de Fcfa en vivres aux couches vulnérables du District d’Abidjan

Le 29/12/20 à 18:55
modifié 29/12/20 à 18:55
Trois cents tonnes de riz, 100 000 litres d’huile, 150.000 boîtes de tomate, 100.000 poulets, 200 bœufs, 600 bouteilles de boissons fortes (pour les villages) et 10 tonnes de sel, pour un coût global de 750 millions de Fcfa. C’est l’inventaire de l’important don en vivres qu’a fait, pour la fête du nouvel an, le Président de la République, Alassane Ouattara, aux couches vulnérables de l’agglomération abidjanaise.
Le ministre-gouverneur du District autonome d’Abidjan, Robert Beugré Mambé, a présidé, hier, à l’espace Canal aux Bois de Treichville, la cérémonie officielle de remise des alimentaires aux représentants des groupes bénéficiaires. Que sont les personnes en situation de handicap, les habitants des quartiers précaires, les jeunes déscolarisés, les orphelins, les veuves et les personnes vulnérables du fait du Vih/Sida. Sont également pris en compte les guides religieux, les chefs traditionnels et les populations des 160 villages et campements du District d’Abidjan.
Beugré Mambé a rappelé que cette action est un engagement que s’est imposé, depuis 2011, le Président Alassane Ouattara à l’occasion des célébrations du nouvel an. « Chaque fin d’année, le Chef de l’Etat pense aux familles les plus démunies et apporte son réconfort à ceux qui en ont le plus besoin », a indiqué le ministre-gouverneur. Soulignant qu’il exécute la mission de distribution du don présidentiel avec l’appui des autorités traditionnelles et des guides religieux.
« Le Président Ouattara œuvre à fond pour réduire la pauvreté, le chômage. Il faut l’y encourager. Il y a un temps pour les incompréhensions et un autre temps pour construire le pays. Aujourd’hui est venu le moment de taire nos différends pour bâtir notre pays, en vue d’envisager un avenir radieux pour nos enfants, petits enfants et arrière petits-enfants. C’est ensemble que nous le réussirons », a, par ailleurs, préconisé le patron du District d’Abidjan.
Beugré Mambé a surtout insisté sur la culture de la paix, de la cohésion sociale et de l’union autour des institutions de la République, afin de consolider la dynamique de développement de la Côte d’Ivoire impulsée par Alassane Ouattara depuis son accession à la magistrature suprême. « Ayons pitié de la Côte d’Ivoire et des Ivoiriens en leur évitant de nouvelles crises », a-t-il plaidé.
Léon Oga, chef du village de Kassemblé et l’imam Dosso ont, tour à tour, et au nom des bénéficiaires, salué l’acte de générosité du Chef de l’Etat. Ils ont promis une redistribution efficiente des vivres aux destinataires, dans les foyers les plus nécessiteux.
Le 29/12/20 à 18:55
modifié 29/12/20 à 18:55

LES + POPULAIRES

Adjamé : Le maire Soumahoro Farikou offre une ambulance médicalisée à l'hôpital général Formation professionnelle/Ange Léonid Barry-Battesti (secrétaire général du Fdfp): ‘‘En 2020, nous avons remboursé 9,7 milliards de FCfa aux entreprises et cabinets de formation’’ Assainissement et drainage à Treichville: Seize familles impactées du quartier Biafra reçoivent des chèques