Protection de l'enfant: Ramata Ly Bakayoko réaffirme sa volonté de lutter contre les violences faites aux enfants

La ministre Ly Ramata et les autres officiels ont posé avec les enfants qu'elle a comblés de bonheur.(DR)
La ministre Ly Ramata et les autres officiels ont posé avec les enfants qu'elle a comblés de bonheur.(DR)
La ministre Ly Ramata et les autres officiels ont posé avec les enfants qu'elle a comblés de bonheur.(DR)

Protection de l'enfant: Ramata Ly Bakayoko réaffirme sa volonté de lutter contre les violences faites aux enfants

Le 28/12/20 à 08:00
modifié 28/12/20 à 08:00
" La protection de l'enfant est une priorité pour le Président de la République, Alassane Ouattara. Et le ministère de la Femme, de la famille et de l'enfant a une politique nationale de protection de l'enfant. Nous venons de lancer avec la Première Dame, Dominique Ouattara, la campagne de lutte contre la violence faite aux enfants, parce-que les enfants sont la Côte d'Ivoire de demain", a souligné la ministre de la Femme, de la famille et de l'enfant, Professeur Ramata Ly Bakayoko. C'était le 24 décembre, au complexe socio-éducatif de Dimbokro, à l'occasion d'un arbre de Noël qu'elle a organisé pour soulager 80 enfants démunis et 20 familles vulnérables.
A cette cérémonie, la ministre Ramata Ly Bakayoko a réaffirmé sa volonté de protéger les enfants. " Nous devons tout faire pour que les enfants aient tous les droits à savoir le droit à l'éducation, le droit à la santé et le droit à l'identité. Beaucoup d'enfants n'ont pas de certificat de nationalité. Cela est en train d'être réglé avec le ministère de la justice et celui des droits de l'homme. La Première dame y est très impliquée ", a soutenu la ministre de la Femme, de la famille et de l'enfant.
Qui a ajouté que : "Noël est une occasion pour montrer aux enfants qu'on les aime, qu'on tient à eux en venant les voir. Surtout, les enfants des milieux défavorisés, qui n'ont pas toujours la chance d'avoir des cadeaux".
Elle a aussi tenu à montrer sa solidarité envers des familles démunies en offrant à une vingtaine d'entre elles, des vivres et des non vivres." C'est tout le sens de la solidarité. Nous voulons que chaque Ivoirien, chaque Ivoirienne vivent dans de bonnes conditions ", a t-elle ajouté. Kouakou Irianne, au nom des enfants bénéficiaires dira grand merci à la ministre Ramata Ly Bakayoko, qui a apporté un rayon de soleil à leur vie ce jour. Cet acte de haute portée sociale a été saluée par l'honorable Yao Séraphin, député de Dimbokro commune et sous-préfecture et surtout vice-président de l'Assemblée nationale : " Merci Madame la ministre de soulager ces enfants et ces familles qui pourront, grâce à vous, passer une bonne fête de Noël ". Cette cérémonie s'est déroulée en présence du préfet de région du N'Zi, préfet du département de Dimbokro, Bamba Souleymane.
Le 28/12/20 à 08:00
modifié 28/12/20 à 08:00

LES + POPULAIRES

Communiqué du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique: «Point sur la situation de la Covid-19 au 19/01/2021» Adjamé : Le maire Soumahoro Farikou offre une ambulance médicalisée à l'hôpital général Formation professionnelle/Ange Léonid Barry-Battesti (secrétaire général du Fdfp): ‘‘En 2020, nous avons remboursé 9,7 milliards de FCfa aux entreprises et cabinets de formation’’