Coopération : Le président de la Boad en visite de travail à la Brvm

Le président de la Boad, Serge Ekué (à droite), procédant à la sonnerie de la cloche en présence du directeur général de la Brvm, Edoh Kossi Amenounvé. (DR)
Le président de la Boad, Serge Ekué (à droite), procédant à la sonnerie de la cloche en présence du directeur général de la Brvm, Edoh Kossi Amenounvé. (DR)
Le président de la Boad, Serge Ekué (à droite), procédant à la sonnerie de la cloche en présence du directeur général de la Brvm, Edoh Kossi Amenounvé. (DR)

Coopération : Le président de la Boad en visite de travail à la Brvm

Le 07/12/20 à 16:41
modifié 07/12/20 à 16:41
Le président de la Banque ouest-africaine de développement (Boad), Serge Ekué, a effectué ce lundi 7 décembre 2020, au siège de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), à Abidjan.

Le président de la Boad a procédé à la l’ouverture de la journée de cotation à travers la sonnerie de la cloche. A cet effet, il a été instruit sur le fonctionnement de la salle de marché de la Brvm. M. Serge Ekué s’est dit heureux de cette visite à la Brvm car il a passé l’essentiel de sa carrière professionnelle sur les marchés de capitaux. Avant de souligner la convergence de vues entre la Boad et la Brvm.

Mais avant, le directeur général de la Brvm et DC/BR, Edoh Kossi Amenounvé, a félicité Serge Ekué pour sa nomination à la tête de la Boad, depuis août 2020. Il a ensuite salué l’excellente coopération entre les deux structures centrales (Brvm et DC/BR) du marché financier et la Boad qui est un acteur majeur en tant qu’actionnaire de la Brvm et DC/BR, émetteur de référence sur le marché des obligations et investisseur institutionnel.

A noter qu’au cours de cette visite, des sujets d’intérêt commun ont été abordés en vue du développement du marché des capitaux de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Il s’agit, notamment du rôle que la Boad doit continuer de jouer sur le marché obligataire en tant qu’émetteur de référence, du développement de la titrisation pour le refinancement des banques et des entreprises.

Mais aussi une meilleure valorisation des actifs sous conservation auprès du DC/BR grâce à des techniques modernes de circulation de titres (Prêts/Emprunts de titres, Swaps d’actifs). Il a également été question de la promotion des instruments comme les obligations sécurisées les green ou social bonds.

Source : Sercom


Le 07/12/20 à 16:41
modifié 07/12/20 à 16:41

LES + POPULAIRES

Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré Droits de l’homme : Le CNDH célèbre la journée africaine