Bingerville/Éducation : Les blocs sanitaires du lycée Mamie Houphouët Fêtai réhabilités

Devanture d'un des blocs sanitaires (DR)
Devanture d'un des blocs sanitaires (DR)
Devanture d'un des blocs sanitaires (DR)

Bingerville/Éducation : Les blocs sanitaires du lycée Mamie Houphouët Fêtai réhabilités

Les blocs sanitaires du lycée Mamie Houphouët Fêtai viennent d'être rénovés. La remise des ouvrages s'est faite à la faveur d'une cérémonie organisée à cet effet, le 4 décembre dans ledit établissement à Bingerville. Cela a été réalisé grâce à l'initiative de l'amicale des anciennes dudit lycée (Ada- Lmhfb).

Ces dernières ont réhabilité deux blocs sanitaires comprenant 14 cabines pour un coût total d'environ 10 millions de FCFA, selon Mme Madinan Yéo Diallo porte-parole des donatrices.

L'oratrice a, par ailleurs, précisé que l'objectif principal de cette amicale est celui de contribuer au rayonnement de cette prestigieuse école d'excellence par des actions sociales au profit de leurs cadettes.

Mme Coulibaly Tortia Mariam, la nouvelle proviseure qui a pris fonction en septembre dernier, a exprimé son infinie gratitude aux bienfaitrices qui s'inscrivent ainsi dans l'esprit de la journée mondiale des toilettes célébrée le 19 novembre dernier.

Par cette action elles participent à n'en point douter au maintien en bonne santé de ces jeunes filles. « Je voudrais vous remercier pour avoir décidé de faire le chemin avec nous. Nous comptons sur vous parce que Mamie Fêtai qui a aujourd'hui 47 ans, a besoin d'une réhabilitation générale », a-t-elle indiqué.

Doléance bien reçue par Mme Beugré directrice des écoles, lycées et collèges (Delc) qui a promis de la transmettre à sa hiérarchie, notamment à Kandia Camara ministre de l'éducation nationale de l'enseignement technique et de la formation professionnelle qu'elle représentait à cette occasion.

La Delc a également remercié les bienfaitrices du jour pour cette action salvatrice, en cette période de pandémie du Corona virus. Avant d'instruire la nouvelle proviseure de poursuivre l'œuvre des devancières. « Mme le ministre voudrait compter sur vous pour continuer le travail afin de perpétuer les valeurs et les résultats qui caractérisent ce lycée », a-t-elle souligné. Aussi a-t-elle exhorté l'ensemble des personnels à se donner la main pour l'aider à réussir la mission à elle assignée. Aux jeunes filles, elle a demandé d'entretenir les blocs sanitaires en question, afin que les promotions à venir puissent en profiter également.

Abordant le volet formation, la représentante du ministre a exhorté les élèves à tourner le dos à la tricherie. « Cette année, il y a eu 16 mille fraudeurs au Bepc et au bac. Parmi eux, il n'y a heureusement pas d'élève de ce lycée. Je vous demande de continuer à préserver cette réputation d'élèves studieuses de ce lycée de jeunes filles. Vous ne devez donc pas tricher. Vous ne devez compter que sur vos efforts personnels pour réussir », a conclu cette ancienne proviseure du lycée Mamie Houphouët Fêtai.

Mme Ouassenan Nelly, 3ème adjointe au maire de Cocody et marraine de ladite cérémoni, s'est elle aussi appesantie sur la nécessité pour ces jeunes filles de prendre au sérieux leurs études et de persévérer dans l'effort. « Ne baissez jamais les bras, ne renoncez jamais devant la difficulté », leur a-t-elle conseillé.

La cérémonie s'est achevée par la coupure du ruban symbolique et la visite des locaux réhabilités, en présence de Mme Binaté Fofana Namizata conseiller technique représentant Mme Bakayoko Ly-Ramata ministre de la femme de la famille et de l'enfant.

Une correspondance particulière de MF


LES + POPULAIRES

Distinction du citoyen émérite de Grand-Bassam: Les acteurs de la lutte contre la Covid-19 à l’honneur Emploi et protection sociale en Côte d’Ivoire: Des acquis probants en 2020, en dépit de la crise sanitaire de la Covid-19 Enseignement supérieur : Le directeur financier de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké primé