Journée de mobilisation #JeVeuxSavoir : L’éducation complète à la sexualité pour prévenir les violences basées sur le genre

Le panel sur la santé menstruelle pour briser le tabou autour des règles. (Ph: Salif D. CHEICKNA)
Le panel sur la santé menstruelle pour briser le tabou autour des règles. (Ph: Salif D. CHEICKNA)
Le panel sur la santé menstruelle pour briser le tabou autour des règles. (Ph: Salif D. CHEICKNA)

Journée de mobilisation #JeVeuxSavoir : L’éducation complète à la sexualité pour prévenir les violences basées sur le genre

Le 04/12/20 à 17:41
modifié 04/12/20 à 17:41
La campagne de communication sous régionale intitulée #JeVeuxSavoir du réseau d’Ong pour les femmes (Alliance Droit et santé) portée en Côte d’Ivoire par l’Ong Mission des jeunes pour l'éducation, la santé, la solidarité et l’inclusion (Messi) et l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire (Afjci) a connu son apothéose, ce vendredi 4 décembre 2020.

Les stands (Ph: Salif D. CHEICKNA)
Les stands (Ph: Salif D. CHEICKNA)



C’est l’espace canal au bois d’Abidjan-Treichville qui a accueilli la journée de mobilisation dédiée à cette campagne placée sous le thème : « Avec l’éducation complète à la sexualité, prévenons les violences basées sur le genre ». Plusieurs stands dressés à cet effet donnent des informations aux jeunes sur l’importance de la santé de la reproduction.

Cette journée s’inscrit également dans la campagne des seize (16) jours d’activisme dans le cadre des violences basées sur le genre qui se déroule du 25 novembre au 10 décembre 2020.

Grande mobilisation des élèves
Grande mobilisation des élèves



Cette journée a été marquée par plusieurs activités dont la pratique du sport pour renforcer la communication parent-enfant autour de la sexualité, un master class self défense avec les femmes et filles, un panel sur la santé menstruelle pour briser le tabou autour des règles.

Cette campagne qui a débuté sur les réseaux sociaux, depuis mars 2020, à travers des témoignages vidéos, des bandes dessinées et des messages d’information et de sensibilisation visait à accentuer la sensibilisation sur l’importance d’intégrer une Éducation complète à la sexualité (Ecs).



Illustrant ainsi en quoi l'Ecs peut contribuer à transformer la vie des jeunes. Et surtout améliorer le droit des jeunes à avoir accès à des informations fiables sur les droits et la santé sexuels et reproductifs. Il faut noter que la « Campagne #JeVeuxSavoir » vise ainsi à créer des conditions de dialogues sur les besoins des jeunes de connaître leurs droits et d’avoir accès à des services de qualité en santé sexuelle et reproductive.

Pour la directrice exécutive de l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire (AfjCi), Virginie N’Guessan, instruire les enfants sur l’Ecs permet de les mettre à l’abri de situations malencontreuses dans la rue.

Salif D.CHEICKNA



Le 04/12/20 à 17:41
modifié 04/12/20 à 17:41

LES + POPULAIRES

Distinction du citoyen émérite de Grand-Bassam: Les acteurs de la lutte contre la Covid-19 à l’honneur Emploi et protection sociale en Côte d’Ivoire: Des acquis probants en 2020, en dépit de la crise sanitaire de la Covid-19 Enseignement supérieur : Le directeur financier de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké primé