Taekwondo/Ouverture officielle du centre Alassane Ouattara: Pourquoi la Corée remet l’inauguration officielle à 2021

Son Excellence Lee Sang Ryul, à droite, a décidé de coupler l’inauguration et les 60 ans d’amitié ivoiro-coréenne. (DR)
Son Excellence Lee Sang Ryul, à droite, a décidé de coupler l’inauguration et les 60 ans d’amitié ivoiro-coréenne. (DR)
Son Excellence Lee Sang Ryul, à droite, a décidé de coupler l’inauguration et les 60 ans d’amitié ivoiro-coréenne. (DR)

Taekwondo/Ouverture officielle du centre Alassane Ouattara: Pourquoi la Corée remet l’inauguration officielle à 2021

Le 01/12/20 à 22:28
modifié 01/12/20 à 22:28
Le temple national sera inauguré à l’occasion du 60e anniversaire des relations ivoiro-coréennes, en 2021.
Annoncée pour le 8 octobre dernier, puis annulée, l’inauguration officielle du Centre sport, culturel et des Tic Alassane Ouattara se fera finalement l’année prochaine, en 2021. Ainsi en a décidé Lee Sang Ryul, ambassadeur de la République de Corée en Côte d’Ivoire.

Il a profité de la cérémonie de remise de la statue « Taekwondo-in », samedi, à la Fédération ivoirienne de taekwondo pour donner l’information. « Le Centre sera inauguré à l’occasion de la célébration du 60e anniversaire de l’amitié ivoiro-coréenne, l’année prochaine. On pourrait donc fêter ensemble les deux occasions qui, pour moi, sont de bon augure », a indiqué le diplomate coréen.

En réalité, ce n’est pas de gaîté de cœur que l’ambassadeur Lee Sang Ryu repousse la fête qu’attendent impatiemment les taekwondo-in ivoiriens. « Vous savez, la crise sanitaire liée à la Covid-19 est réelle. Les États-Unis d’Amérique ont atteint le record de nombre contaminés dans le monde (170 mille personnes !). J’espère que l’année prochaine, on pourra se retrouver dans ce nouveau temple de taekwondo, avec plus de performances culturelles et sportives », a promis Lee Sang Ryul.

La cérémonie de samedi dernier (remise de statue) marque un pas important vers l’inauguration officielle de cet édifice. Pendant ce temps, les taekwondo-in ivoiriens, sous la houlette du président Bamba Cheick Daniel, sont à la tâche pour préparer ce grand moment historique.

« Nous nous organisons pour être à la hauteur de la célébration des 60 ans de relations ivoiro-coréennes l’an prochain. Sachant que vous avez décidé de donner à ce bâtiment l’illustre nom du Président Alassane Ouattara, pour nous, c’est un défi. Nous devons être aussi à la hauteur de l’entretien de ce centre. C’est pourquoi, je me bats pour vous montrer que les textes qui sont en train d’être conçus par la Côte d’Ivoire soient des textes qui offrent à ce bâtiment une gestion transparente, rigoureuse pour que nous puissions la pérenniser pour qu’il soit un exemple de réussite de la coopération ivoiro-coréenne », promesse de Bamba Chaick Daniel.

N’étant pas encore inauguré, le Centre sportif, culturel et des Tic Alassane Ouattara accueille néanmoins, depuis quelques semaines, le siège social de la Fédération ivoirienne de taekwondo (Fitkd). Une dérogation spéciale de l’ambassadeur de Corée en Côte d’Ivoire dont le pays a décidé d’offrir en 2013 ce beau cadeau au taekwondo et à la jeunesse ivoirienne.


Le 01/12/20 à 22:28
modifié 01/12/20 à 22:28

LES + POPULAIRES

Distinction du citoyen émérite de Grand-Bassam: Les acteurs de la lutte contre la Covid-19 à l’honneur Emploi et protection sociale en Côte d’Ivoire: Des acquis probants en 2020, en dépit de la crise sanitaire de la Covid-19 Enseignement supérieur : Le directeur financier de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké primé