Botro : La mutuelle de développement de Boukébo a un nouveau président

Le nouveau président de la mutuelle, Mathias Kouamé Koffi. (DR)
Le nouveau président de la mutuelle, Mathias Kouamé Koffi. (DR)
Le nouveau président de la mutuelle, Mathias Kouamé Koffi. (DR)

Botro : La mutuelle de développement de Boukébo a un nouveau président

Le 01/12/20 à 11:13
modifié 01/12/20 à 11:13
Mathias Kouamé Koffi, enseignant-chercheur de biochimie à l’Université Nangui Abrogoua d’Adjamé-Abobo, est le nouveau président de la mutuelle de développement Gouarêbo de Boukébo, village de la sous-préfecture de Languibonou, département de Botro. Il succède à Dr Denis Koffi Kouadio, médecin de son état.

La cérémonie de son investiture et de la présentation de son bureau s’est déroulée, samedi dernier, sur la place publique du village, sous le parrainage de Jacques Konan Assahoré, directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique qui avait à ses côtés, l’honorable Albert Kouassi Didi dit « Kpadjalika », ex-député de Diabo-Languibonou, par ailleurs, doyen des cadres de Bouakébo et de plusieurs autres cadres de la région.

Le nouveau président a tenu à remercier tous ceux qui ont fait confiance à sa modeste personne en le portant à la tête de la mutuelle qui a de nombreux défis à relever. Pour relever ceux-ci, le président Mathias Kouamé Koffi a appelé tous les fils et filles à l’union et à se mobiliser autour de lui et surtout de son bureau.

Pour lui, cette mutuelle ne se consacrera qu’à sa mission première qui est d’impulser le développement. « Boukébo peut être fier de ses nombreux acquis qui font de notre village le plus beau de notre département », s’est-il réjoui.

Il a promis de travailler dans le droit fil du bureau sortant qui a permis à Bouakébo, sous le leadership de Jacques Konan Assahoré, d’engranger de nombreux acquis sur le plan infrastructurel, à savoir, un centre de santé, une école primaire, l’électricité, l’adduction en eau potable, un foyer des jeunes et le dernier en date, un marché moderne.

Toutefois, reconnait Mathias Kouamé Koffi, de nombreux autres chantiers attendent : l’extension du réseau électrique, la construction d’un château d’eau, la construction de logements pour les enseignants ou encore l’extension du lotissement du village.

Jacques Konan Assahoré, en tant que parrain, a promis tout son soutien au nouveau président et à son bureau. « Le développement de Boukébo nous concerne tous », a-t-il dit.


Le 01/12/20 à 11:13
modifié 01/12/20 à 11:13

LES + POPULAIRES

Droit de propriété intellectuelle : La formation des magistrats recommandée Santé : L’Ong « Avec le Cœur » fait un don de matériel médical aux centres socio-sanitaires Réseau des diplômés de l’Ena : Un site internet pour servir de support de propositions à l’État