52e Réunion des loteries nationales du Conseil de l’Entente: Adama Coulibaly exhorte les directeurs généraux à une gestion saine

Le ministre de l’Économie et des Finances, Adama Coulibaly, (au centre) lors de la cérémonie d’ouverture de la réunion. (Photos : Dr)
Le ministre de l’Économie et des Finances, Adama Coulibaly, (au centre) lors de la cérémonie d’ouverture de la réunion. (Photos : Dr)
Le ministre de l’Économie et des Finances, Adama Coulibaly, (au centre) lors de la cérémonie d’ouverture de la réunion. (Photos : Dr)

52e Réunion des loteries nationales du Conseil de l’Entente: Adama Coulibaly exhorte les directeurs généraux à une gestion saine

Le 01/12/20 à 10:08
modifié 01/12/20 à 10:08
Le ministre de l’Économie et des Finances a présidé la cérémonie d’ouverture de la rencontre annuelle des patrons des loteries de cet espace sous-régional.
« Nos loteries nationales œuvrent à la réalisation d’investissements à caractère social et culturel, au profit des communautés. C’est ce qui justifie toute l’attention que nos États accordent à ce secteur d’activité. Aussi, est-il primordial de mettre un accent particulier sur les questions de bonne gouvernance, pour pérenniser cette noble mission », a déclaré le ministre de l’Économie et des Finances lors de la cérémonie d’ouverture de la 52e réunion annuelle des Directeurs généraux des loteries nationales du Conseil de l’Entente, le 30 novembre.

Adama Coulibaly exhortait ainsi ces dirigeants à une saine gestion de leurs institutions respectives ; gestion qui, selon lui, « est seule à même de garantir les résultats probants et durables ». Cette rencontre, qui a eu lieu à l’hôtel Pullman (Plateau) en présence des directeurs généraux des loteries du Niger, Togo, ainsi que des experts, a été suivie par visioconférence au Bénin.

Tout en se félicitant de la création de produits toujours plus attrayants et de l’élargissement du champ des loteries nationales, le ministre Adama Coulibaly, dans la foulée, a indiqué que les loteries nationales constituent les leviers très importants dont disposent les gouvernements dans la lutte contre la pauvreté; car, dit-il, « elles contribuent notamment à la mobilisation de l’épargne volontaire, en vue d’une redistribution directe et indirecte ».

Se réjouissant de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la préparation du prochain tirage de la Tranche commune entente (Tce) prévu en Côte d’Ivoire, Adama Coulibaly a rappelé que la Tce a été instituée, en 1971, par les Chefs d’État des pays membres du Conseil. « Cette Tranche commune est un tirage tournant entre les États membres du Conseil de l’Entente. Elle est destinée à célébrer l’intégration sous-régionale en vue du brassage des populations et de la solidarité agissante entre les pays », a-t-il ajouté.

Dans cette logique, au dire du ministre, le gouvernement ivoirien s’emploie à consolider les acquis de cette intégration et faire de la sous-région un espace économique prospère. Ce, en parfaite intelligence avec les gouvernements des autres pays frères, a affirmé le ministre de l’Économie et des Finances.

Auparavant, le Directeur général de la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (Lonaci), Dramane Coulibaly, a remercié le ministre Adama Coulibaly, pour avoir rehaussé de sa présence cette réunion. Dramane Coulibaly a saisi l’occasion pour annoncer que la Lonaci accueillera de nouveau la (Tce), certainement au mois de juillet 2021.

C’est pourquoi, il a dit fonder beaucoup d’espoir en cette réunion qui posera, en est-il convaincu, les jalons de cette rencontre. « Pour l’édition 2021, l’intention de la Lonaci est d’offrir une infrastructure de portée sociale à Abobo, la commune la plus peuplée de Côte d’Ivoire. Les besoins y sont, en effet, énormes », a dit le Top manager, en substance.


Le 01/12/20 à 10:08
modifié 01/12/20 à 10:08

LES + POPULAIRES

Distinction du citoyen émérite de Grand-Bassam: Les acteurs de la lutte contre la Covid-19 à l’honneur Emploi et protection sociale en Côte d’Ivoire: Des acquis probants en 2020, en dépit de la crise sanitaire de la Covid-19 Enseignement supérieur : Le directeur financier de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké primé