Mérite féminin : La rédactrice en chef de Fraternité Matin félicitée par Ramata Ly-Bakayoko

Ramata Ly-Bakayoko a salué la nomination de Germaine Boni à la tête de la rédaction du quotidien gouvernemental. (Photo : Véronique Dadié)
Ramata Ly-Bakayoko a salué la nomination de Germaine Boni à la tête de la rédaction du quotidien gouvernemental. (Photo : Véronique Dadié)
Ramata Ly-Bakayoko a salué la nomination de Germaine Boni à la tête de la rédaction du quotidien gouvernemental. (Photo : Véronique Dadié)

Mérite féminin : La rédactrice en chef de Fraternité Matin félicitée par Ramata Ly-Bakayoko

Le 25/11/20 à 23:29
modifié 25/11/20 à 23:29
La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant a reçu la journaliste, mercredi, à son cabinet au Plateau.
Depuis le 1er octobre 2020, le poste de rédacteur en chef de Fraternité Matin a un visage féminin. La fonction de premier responsable de la rédaction du quotidien gouvernemental est désormais assurée par Germaine Boni, anciennement secrétaire générale de la rédaction.

La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant (Mffe), Ramata Ly-Bakayoko, qui tenait à féliciter de vive voix la promue, l’a reçue hier à son cabinet au Plateau. Elle a exprimé à Germaine Boni toute sa fierté de la voir à la tête de la rédaction du journal le plus prestigieux de Côte d’Ivoire. « Le Mffe, votre ministère, parce que vous êtes femme, est très honorée de votre nomination », a déclaré la ministre.

Soulignant que la promotion de la femme est au cœur des missions du Mffe. « Vous pouvez compter sur nous et sur notre appui dans vos nouvelles responsabilités. Et vous pouvez aussi nous aider à rendre visibles nos activités », a indiqué Ramata Ly-Bakayoko.

L’autorité gouvernementale a également salué le parcours « éloquent » de Germaine Boni dans la presse ivoirienne. « Votre nomination est méritée. Je n’ai aucune inquiétude sur votre capacité à diriger la rédaction de Fraternité Matin et sur le succès de votre mission », a conclu la ministre.

Germaine Boni a dit sa reconnaissance à Ramata Ly-Bakayoko pour sa marque d’affection et pour l’honneur qu’elle lui fait de la recevoir à son cabinet. « Merci pour l’initiative. On n’a pas toujours l’impression d’être suivie par les dirigeants nationaux, et surtout en tant que femme par la ministre de tutelle », a soutenu, toute émue, la rédactrice en chef de Fraternité Matin.

Cette marque d’estime, a-t-elle ajouté, « m’engage à m’impliquer davantage dans le combat de l’autonomisation de la femme, dont vous êtes la tête de proue ». Germaine Boni a, par ailleurs, sollicité de la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, son soutien institutionnel. « Nous avons besoin de vos conseils et de vos orientations pour réussir notre mission », a-t-elle conclu.

Germaine Boni est la deuxième femme à être promue au poste de rédactrice en chef de Fraternité Matin, après Agnès Kraidy.


Le 25/11/20 à 23:29
modifié 25/11/20 à 23:29

LES + POPULAIRES

Distinction du citoyen émérite de Grand-Bassam: Les acteurs de la lutte contre la Covid-19 à l’honneur Emploi et protection sociale en Côte d’Ivoire: Des acquis probants en 2020, en dépit de la crise sanitaire de la Covid-19 Enseignement supérieur : Le directeur financier de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké primé