Bondoukou : 12 mois de prison pour le vol d’une tronçonneuse

Une tronçonneuse. (DR)
Une tronçonneuse. (DR)
Une tronçonneuse. (DR)

Bondoukou : 12 mois de prison pour le vol d’une tronçonneuse

Anzoua Kouassi, puisatier, va passer 12 mois de sa vie en prison. Ce natif d’Abema, un village de la sous-préfecture de Bondoukou, âgé 25 ans, a été reconnu coupable du vol d’une tronçonneuse par le tribunal de Bondoukou ce 19 novembre.

A la barre, le prévenu qui a reconnu les faits, a soutenu avoir commis cet acte, courant octobre 2020, pour couper du fagot à vendre. Les témoignages concordants ont permis de montrer qu’il a vendu cette tronçonneuse à un tiers chez qui ce matériel a été retrouvé dans un mauvais état.

Le mis en cause aura à s’acquitter de 300 000 FCfa d’amende à l’État et 240 000 FCfa de dommages et intérêts à la victime, Adingra Siaka, planteur, à sa sortie de prison.

Marcel Bénié (Correspondant régional)


LES + POPULAIRES

Distinction du citoyen émérite de Grand-Bassam: Les acteurs de la lutte contre la Covid-19 à l’honneur Emploi et protection sociale en Côte d’Ivoire: Des acquis probants en 2020, en dépit de la crise sanitaire de la Covid-19 Enseignement supérieur : Le directeur financier de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké primé