Filière bétail-viande : Le système d’information des marchés lancé

La photo de famille après le lancement du système d’information des matchés bétail-viande de Côte d’Ivoire. (Dr)
La photo de famille après le lancement du système d’information des matchés bétail-viande de Côte d’Ivoire. (Dr)
La photo de famille après le lancement du système d’information des matchés bétail-viande de Côte d’Ivoire. (Dr)

Filière bétail-viande : Le système d’information des marchés lancé

Le 24/11/20 à 14:26
modifié 24/11/20 à 14:26
Le ministère des Ressources animales et halieutiques a procédé le lundi 23 novembre 2020, à Jacqueville, à la double cérémonie de lancement du système d’information des matchés bétail-viande de Côte d’Ivoire (Simbv-ci) et de l’ouverture de l’atelier de formation des agents collecteurs dédiés à ce système.

Cette double cérémonie s’est déroulée en présence de M. Alyou Zoumana Méité, directeur de cabinet du ministre Moussa Dosso, parrain de l’événement. « Les systèmes d’information des marchés sont essentiels et incontournables pour une répartition plus juste et efficace des ressources disponibles », a déclaré le représentant du ministre, soulignant que l’Etat de Côte d’Ivoire a accepté de financer ce projet Simbv-ci sur une période trois ans.

Pour lui, la mise en œuvre de ce projet aidera au renforcement des dispositifs d’aide à la sécurité alimentaire, à lutter contre la vie chère en créant une base de données dynamiques et consensuelles relatives à la disponibilité d’informations fiables sur les marchés aussi bien en Côte d’Ivoire que dans la sous-région. Aussi a-t-il invité les directeurs régionaux, départementaux et les chefs de postes à s’impliquer davantage pour la réussite de ce projet qui est d’une importance capitale pour le ministère.

Abondant dans le même sens, la Directrice des productions d’élevage (Dpe), Dr Danielle Gnandji, a indiqué que ce projet est une opportunité à saisir par tous les acteurs de la chaîne de valeur de la filière bétail-viande.



Le Coordonnateur du projet Simbv-ci, Fagnoro Coulibaly, a pour sa part remercié le ministre des Ressources animales et halieutiques, Mousso Dosso, pour les efforts consentis en vue de la mise en œuvre du projet. Pour lui, ce projet vise à mettre à la disposition des acteurs de la chaîne des valeurs de la filière bétail-viande-lait et des décideurs, des informations consensuelles et fiables relatives aux denrées animales de grande consommation en appui aux initiatives existantes.

Par ailleurs, il s’est félicité de la tenue de l’atelier de formation des collecteurs sur la collecte et la transmission des données dans le projet Simbv-ci. « Cette formation permettra de renforcer les capacités opérationnelles et techniques des parties prenantes à utiliser les outils innovants et modernes de collecte et de traitement de données, et à s’en approprier dans son activité quotidienne », dit-il, invitant les parties prenantes à s’approprier la formation.

Cherif Lancina Aïdara, représentant le maire de Jacqueville, Joachim Beugré, a remercié le ministère des Ressources animales et halieutiques pour le choix de sa ville et assure le ministre Moussa Dosso de l’application effective des conclusions de l’atelier.



Le 24/11/20 à 14:26
modifié 24/11/20 à 14:26

LES + POPULAIRES

Hadj 2021 : L’Arabie Saoudite va garantir l’accomplissement des rites dans un « environnement sûr » Nuit du destin: Des prières pour la paix et la cohésion à Bondoukou 100 ans du Rotary en Afrique: Marie-Irène Richmond Ahoua distinguée parmi 13 personnalités