Ministère de la Ville : François Amichia croit à un cadre urbain de qualité

Albert François Amichia, ministre de la Ville. (Dr)
Albert François Amichia, ministre de la Ville. (Dr)
Albert François Amichia, ministre de la Ville. (Dr)

Ministère de la Ville : François Amichia croit à un cadre urbain de qualité

Le 21/11/20 à 14:23
modifié 21/11/20 à 14:23
Dans le cadre de la présentation de son budget-programmes pour l’année 2021, le ministre de la Ville, Albert François Amichia était face à la Commission des affaires économiques et financières de l’Assemblée nationale, le 20 novembre 2020.

En compagnie des ministres des Transports, Adama Koné, des Affaires maritimes, Philippe Légré, de l’Économie numérique et de la Poste, Mamadou Sanogo et celui de la Promotion des Investissements privés, Emmanuel Essis Esmel, il a partagé sa vision 2021, sous le regard du ministre du Budget et du Portefeuille de l’État.

Pour la circonstance, le ministre, maire de la commune de Treichville a procédé à la déclinaison de la politique de son département pour l’année 2021, en s’appuyant sur les actions prioritaires contenues dans la Politique nationale de la Ville (Pnv) 2021-2023. Le tout pour un montant total de 2,007 milliards de FCfa.

Ces actions prioritaires, Albert François Amichia les a articulées autour de quatre volets majeurs à savoir, l’amélioration de la planification urbaine et l’accroissement de l’offre et de la qualité des infrastructures urbaines, la répartition des crédits par programme et par nature de dépense des biens et services, transferts et investissement, la répartition des crédits du ministère par nature de dépenses, celle des crédits de son programme 1 qui concerne l’administration générale et chiffré à 1,579 milliard de FCfa et enfin la répartition des crédits de son programme 2 essentiellement basé sur le cadre de vie urbain pour 427,800 millions de FCfa.

Avec ce budget, le ministre veut porter assistance et conseil aux villes, lutter contre la précarité de l’habitat et les exclusions dans les villes, embellir les villes, faire la promotion des parcs et jardins urbains et faire le suivi de la Réglementation et du Contrôle de la conformité de l’habitat en milieu urbain et l’élaboration et la mise en œuvre de la politique en faveur des quartiers défavorisés en vue de réduire les disparités et discriminations entre les villes ivoiriennes.

Après plus de deux heures d’échanges avec les députés, le ministre de la Ville, François Albert Amichia, a salué l’approbation de son budget-programmes par les parlementaires. Pour lui, cela lui permettra de mettre en application les nombreuses actions évoquées plus haut, en liaison avec un certain nombre de départements ministériels. "Cet exercice auquel nous sommes soumis depuis deux ans, va dans le sens du renforcement de la démocratie parce que nous devons expliquer aux représentants du peuple nos programmes mais attendre d’eux aussi leurs remarques et suggestions."


Le 21/11/20 à 14:23
modifié 21/11/20 à 14:23

LES + POPULAIRES

Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales Enseignement supérieur et secondaire: L'Ajesci dénonce les frais de Coges et frais annexes dans les lycées et collèges Ambassade des États-Unis: 170 femmes dirigeantes reçoivent des parchemins de fin de formation