Secteur des ressources animales et halieutiques impacté par le Covid-19: Le gouvernement appuie les acteurs à hauteur de plus de 3 milliards FCfa

Le ministre Dosso Moussa remettant symboliquement le matériel à un des acteurs du secteur des ressources animales et halieutiques. (Photo : Dr)
Le ministre Dosso Moussa remettant symboliquement le matériel à un des acteurs du secteur des ressources animales et halieutiques. (Photo : Dr)
Le ministre Dosso Moussa remettant symboliquement le matériel à un des acteurs du secteur des ressources animales et halieutiques. (Photo : Dr)

Secteur des ressources animales et halieutiques impacté par le Covid-19: Le gouvernement appuie les acteurs à hauteur de plus de 3 milliards FCfa

Le 20/11/20 à 18:25
modifié 20/11/20 à 18:25
Le ministre des Ressources animales et Halieutiques, Moussa Dosso, a procédé le vendredi 20 novembre, à la direction administrative et financière de son Département, à la remise de chèques et de matériels d’une valeur globale de 3,07 milliards de FCfa aux opérateurs économiques dépendant de son ministère.

Il s’agit d’un appui du gouvernement dans le cadre du Programme d’urgence d’appui au secteur agricole (Purga), un démembrement du soutien économique, social et humanitaire face à la Covid-19. Sont concernés les filières avicole, porcine, cunicole, apicole, la pêche artisanale et aquacole.

Ce sont 23 entreprises qui ont perçu des chèques d’un montant global de 398 millions de FCfa et du matériel de désinfection des fermes, des kits de produits vétérinaires et sanitaires, des moteurs pour les embarcations de pêche, des motos, des Gps et des sondeurs, un kit apicole composé de ruches, d'enfumoirs, d'attire-essaim. Mais également des hauges, des bascules numériques, du petit matériel d'écloserie.

Les récipiendaires ont exprimé leur gratitude au Chef de l’État à travers le ministre Moussa Dosso (au centre). (Photo : Dr)
Les récipiendaires ont exprimé leur gratitude au Chef de l’État à travers le ministre Moussa Dosso (au centre). (Photo : Dr)



Moussa Dosso a expliqué que cet appui vise à renforcer la biosécurité et l’hygiène publique vétérinaire, à mettre en place un cadre d’échanges entre le ministère et les armateurs pour la continuité de la pratique de la pêche fraîche, à assurer la mobilité des importateurs de bétail vivant. Mais aussi à prendre des mesures pour garantir l’approvisionnement du pays en produits animaux et halieutiques, à faciliter l’accès des centres de stockage aux opérateurs de la filière avicole.

Le ministre a profité de l’occasion pour indiquer que la dotation globale de son département est de 11, 24 milliards de FCfa, dont 10,17 milliards de FCfa pour la filière avicole, 300 millions de FCfa pour la filière porcine, 300 millions de FCfa pour la filière aquacole, 400 millions de FCfa pour la pêche artisanale et 70 millions de FCfa pour la filière des élevages en développement.

En outre, il a salué l’oreille attentive que le Président de la République a accordée à l’appel des acteurs. Il a associé les partenaires techniques et financiers dont la Banque mondiale, l’Agence française de développement (Afd), le Fonds international de développement agricole (Fida).

Quant à Dr Akah Agniman, président du Comité interministériel de coordination technique (Cict), il a indiqué que le Purga touche sept filières agricoles d’exportation, cinq filières de production alimentaire végétale, trois filières des ressources animales, deux filières des ressources halieutiques et un appui à la mise sur le marché des produits vivriers, pour un montant total de 95,77 milliards de FCfa.



Le 20/11/20 à 18:25
modifié 20/11/20 à 18:25

LES + POPULAIRES

Education nationale : Les Ong ‘’Amour sans limite’’ et ‘’Evod’’ soulagent les enfants de Tiagba Emploi Jeunes : Le gouvernement ivoirien réaffirme son engagement à adresser le problème de l’insertion des jeunes Lutte contre le Vih/Sida: La CECI lance une campagne de sensibilisation et de dépistage dans 16 entreprises