Football: Comment les Éléphants ont rallié Tamatave

L'attente a été parfois longue pour les joueurs (DR)
L'attente a été parfois longue pour les joueurs (DR)
L'attente a été parfois longue pour les joueurs (DR)

Football: Comment les Éléphants ont rallié Tamatave

Le 15/11/20 à 17:30
modifié 15/11/20 à 17:30
Les Éléphants sont depuis samedi à Tamatave où ils défieront les Barea pour le match de la 4e journée des éliminatoires de la Can 2022. Le déplacement sur la grande île n’a cependant pas été aisé pour la délégation ivoirienne selon les échos qui nous sont parvenus.

Un voyage qui a duré plusieurs heures selon le récit du service communication de la Fédération ivoirienne de football. C’est dans la nuit de vendredi (23h30) que la délégation ivoirienne a décollé d’Abidjan. Après 3 heures de vol, elle a fait une escale à Kinshasa pour un ravitaillement de 30 mn avant de prendre la direction d’Antananarivo, la capitale malgache. C’est à 11h35 local, 8h35 Gmt, le samedi que les Éléphants ont atterri à l’aéroport international d’Antananarivo. Soit 4h de vol depuis la capitale congolaise.

Ils ont été soumis au test Covid-19 comme l’exige le protocole d’entrée dans ce pays. La délégation ivoirienne mettra 2h30 pour les formalités de transit et l’attente de l’avion.

Finalement, c’est à bord d’un bombardier Q400 qu’ils embarquent pour Tamatave-Touamasyna où ils ont atterri en fin d’après-midi pour un accueil chaleureux.

Les supporters malgaches venus accueillir leur équipe nationale n’ont cessé d’acclamer les joueurs ivoiriens le long de leur parcours jusqu’à leur hôtel Victoria Beach. Après s’être installés, le sélectionneur Patrice Beaumelle et ses joueurs se sont rendus à la plage située à quelques encablures de l’hôtel pour un décrassage.

Un voyage bien mouvementé qui a permis aux Éléphants de se faire une idée de ce qui les attend mardi à partir de 13 h, au stade de Tamatave

Source : sercom Fif

Le 15/11/20 à 17:30
modifié 15/11/20 à 17:30

LES + POPULAIRES

Ambassades des États-Unis: 170 femmes dirigeantes reçoivent des parchemins de fin de formation Prière œcuménique: Des femmes des confessions religieuses du district d’Abidjan prient pour la consolidation de la paix en Côte d'Ivoire Élection du secrétaire national de la Cnesup : Des enseignants sollicitent la candidature de Kouia Oulou Franck Wilfried