Audience: Kouadio Konan Bertin et Alassane Ouattara se retrouvent pour faire le point de la présidentielle

Kouadio Konan Bertin veut faire comprendre à la jeune génération que la politique est un art qui s’exerce avec élégance. (Poro Dagnogo)
Kouadio Konan Bertin veut faire comprendre à la jeune génération que la politique est un art qui s’exerce avec élégance. (Poro Dagnogo)
Kouadio Konan Bertin veut faire comprendre à la jeune génération que la politique est un art qui s’exerce avec élégance. (Poro Dagnogo)

Audience: Kouadio Konan Bertin et Alassane Ouattara se retrouvent pour faire le point de la présidentielle

Le 12/11/20 à 15:40
modifié 12/11/20 à 15:40
Le candidat malheureux à la présidentielle du 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire, Kouadio Konan Bertin (Kkb), a été reçu par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, ce jeudi 12 novembre, au Palais présidentiel à Abidjan-Plateau.

A sa sortie d’audience, Kkb a dit être venu rencontrer le Président élu, à sa demande, en vue de faire le point du scrutin. « Nous sortons d’une élection présidentielle. Les deux candidats, sur invitation du président élu, se sont retrouvés pour tirer les leçons de cette élection », a-t-il affirmé.

Par son acte, le candidat indépendant à la présidentielle veut faire comprendre à la population ivoirienne et notamment à la jeune génération que la politique est un art qui s’exerce avec élégance. C’est pourquoi, il dit avoir appelé le vainqueur de la présidentielle pour le féliciter pour sa réélection.

« C’est aussi un jeu et il n’y a pas de jeu au monde qui se solde par deux vainqueurs. Un match de football oppose toujours deux équipes, à la fin des 90 minutes ou 120 minutes, forcément c’est une équipe qui gagne. C’est ce que je veux que les jeunes de notre génération retiennent et ceux de demain. La démocratie et la politique, ce n’est pas la guerre », lance-t-il.

Après la présidentielle, selon lui, il faut mettre balle à terre pour aller à la paix. Et pour Kkb, le temps pour y aller est arrivé. D’ailleurs, dans le message à la Nation, le Chef de l’Etat l’a affirmé. « L’homme politique, le vrai, c’est celui qui sait lire les signes du temps. Les signes actuels sont ceux pour la paix. Il y a un temps pour la belligérance, un temps pour la bataille et il y a un temps pour aller à la paix. Je sens et je pense que le temps pour la paix a sonné », soutient-il. Il ajoute que si le Chef de l’Etat est disposé à y aller, il faut que toute la population ivoirienne « lui emboite le pas ».

Rappelons que les résultats définitifs de la présidentielle du 31 octobre ont été proclamés par le Conseil constitutionnel le lundi 9 novembre 2020. Ces résultats ont donné pour vainqueur le candidat Alassane Ouattara avec un taux de 94,27% des voix.


Le 12/11/20 à 15:40
modifié 12/11/20 à 15:40

LES + POPULAIRES

Cohésion sociale : La mairie d’Abobo offre du matériel de salubrité et des kits alimentaires aux comités conjoints de gestion Journée internationale de l’Education : Un plaidoyer pour plus de financements en faveur de l’école Résurgence de la Covid-19: 246 nouveaux cas enregistrés en Côte d’Ivoire