Toussaint : Le Pape François appelle à la “douceur“ face la vie mondiale marquée par "l’agressivité"

Le Pape n’a pas aussi manqué d’inviter le peuple de Dieu à réfléchir à « la grande espérance qui repose sur la Résurrection du Christ ». (Dr)
Le Pape n’a pas aussi manqué d’inviter le peuple de Dieu à réfléchir à « la grande espérance qui repose sur la Résurrection du Christ ». (Dr)
Le Pape n’a pas aussi manqué d’inviter le peuple de Dieu à réfléchir à « la grande espérance qui repose sur la Résurrection du Christ ». (Dr)

Toussaint : Le Pape François appelle à la “douceur“ face la vie mondiale marquée par "l’agressivité"

Le 01/11/20 à 14:02
modifié 01/11/20 à 14:02
En cette fête de la Toussaint, le Pape François a insisté sur la nécessité pour les catholiques et par ricochet l’ensemble des populations à travers les différents pays à opter pour la douceur face à la vie actuelle marquée par l’agressivité.

Il a lancé son appel lors de son Angelus le dimanche 2020, à la Place Saint-Pierre de la Cité du Vatican.

« En cette période de la vie mondiale où il y a tant d’agressivité, même dans la vie de tous les jours, la première chose qui sort de nous, c’est l’agression, la défense. Nous avons besoin de douceur pour avancer sur le chemin de la sainteté. Écouter, respecter, ne pas agresser : douceur », a fait remarquer le Saint-Père.

Pour lui, choisir cette douceur et la miséricorde ainsi la confiance au Seigneur et s’engager en faveur de la justice et la paix, c’est s’opposer à la mentalité de ce monde de la culture de la possession et de l’arrogance envers les plus faibles.

En cette célébration, le Pape n’a pas aussi manqué d’inviter le peuple de Dieu à réfléchir à « la grande espérance qui repose sur la Résurrection du Christ » à travers les saints et les bienheureux qui sont « les témoins les plus légitimes » de cette espérance chrétienne.

La Toussaint est la fête de tous les saints connus et inconnus. Elle est célébrée par les chrétiens catholiques chaque 1er novembre. A cette occasion, l’Église honore ceux qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ. Cette fête est inséparable du jour de prière pour les défunts, qui est commémoré le lendemain, 2 novembre.

(Source Vaticannews)


Le 01/11/20 à 14:02
modifié 01/11/20 à 14:02

LES + POPULAIRES

Résurgence de la Covid-19: 246 nouveaux cas enregistrés en Côte d’Ivoire 15e Synode ordinaire de l’Emuci: La prise en charge des veuves et des orphelins au cœur des recommandations Mankono: Un concours inter-écoles pour lutter contre les grossesses lancé