Présidentielle 2020 : Le candidat KKB « prêt » à occuper le fauteuil présidentiel

Kouadio Konan Bertin dit KKB se dit prêt pour le fauteuil présidentiel. (Dr)
Kouadio Konan Bertin dit KKB se dit prêt pour le fauteuil présidentiel. (Dr)
Kouadio Konan Bertin dit KKB se dit prêt pour le fauteuil présidentiel. (Dr)

Présidentielle 2020 : Le candidat KKB « prêt » à occuper le fauteuil présidentiel

Le 30/10/20 à 13:25
modifié 30/10/20 à 13:25
« Je suis prêt », c’est assurément le leitmotiv qui a rythmé les meetings animés par le candidat indépendant, Kouadio Konan Bertin (KKB), aussi bien à Abidjan qu’à Bouaké, en passant par Boundiali ou encore Béoumi, entre autres localités, qu’il a eu à parcourir pendant les deux semaines consacrées à la campagne présidentielle.

« Depuis 30 ans, j’apprends auprès de mon parti, le Pdci-Rda. J’entends servir mon pays, la Côte d’Ivoire, en me mettant au service de mes parents que vous êtes », a-t-il déclaré, dans une adresse à l’endroit des chefs du département de Bondoukou.

Ce jour-là, compte tenu de la situation de désobéissance civile, décrétée par l’opposition, le candidat indépendant, qui avait annoncé une rencontre avec ses sympathisants du chef-lieu de département, n’a pu effectuer le déplacement. C’est donc par téléphone qu’il leur a fait cette adresse.

S’il se dit prêt à occuper le fauteuil présidentiel, au soir du 31 octobre 2020, il assure qu’il viendra ressouder le tissu socio-politique déchiré et mis à mal par les trois principaux leaders de la vie politique que sont Alassane Ouattara, Konan Bédié et Laurent Gbagbo.

Partout où il est passé pour rencontrer militants et sympathisants, KKB a indiqué qu'il est l’homme politique à même de « résoudre cette équation politique à laquelle se trouve confronté le pays depuis trente ans », a-t-il souligné.

Aux jeunes, KKB a indiqué que «le temps de prendre leur responsabilité est arrivé». Il a assuré que s’il brigue la magistrature suprême, c’est pour le compte de la jeunesse dans le but de montrer aux yeux de leurs aînés qu’ils ont acquis la maturité politique pour prendre les rênes du pouvoir. «C’est pour vous que je veux être président », a-t-il lancé du haut de la tribune, au stade Goli de Béoumi, où il a animé un meeting, le samedi 24 octobre.

Engagé, déterminé et entouré d’une équipe jeune, le candidat de la jeunesse ivoirienne a constamment affirmé qu’il est prêt à se mettre au service de la Côte d’Ivoire pour servir loyalement les Ivoiriens du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest.

Le plus jeune des candidats en course a donc invité les jeunes, les femmes, les hommes et l’ensemble des couches socio-professionnelles à aller accomplir leur devoir citoyen ce samedi. Pour montrer le chemin, le natif de Lakota ira voter demain dans sa ville natale, dans la région du Lôh-Djiboua.


Le 30/10/20 à 13:25
modifié 30/10/20 à 13:25

LES + POPULAIRES

Education nationale : Les Ong ‘’Amour sans limite’’ et ‘’Evod’’ soulagent les enfants de Tiagba Emploi Jeunes : Le gouvernement ivoirien réaffirme son engagement à adresser le problème de l’insertion des jeunes Lutte contre le Vih/Sida: La CECI lance une campagne de sensibilisation et de dépistage dans 16 entreprises