Cour d’appel d’Abidjan : 6291 dossiers enregistrés pendant l’année judiciaire 2019-2020

Huit nouveaux magistrats ont prêté serment à la Cour d’appel d’Abidjan. (photos : Dr)
Huit nouveaux magistrats ont prêté serment à la Cour d’appel d’Abidjan. (photos : Dr)
Huit nouveaux magistrats ont prêté serment à la Cour d’appel d’Abidjan. (photos : Dr)

Cour d’appel d’Abidjan : 6291 dossiers enregistrés pendant l’année judiciaire 2019-2020

Le 28/10/20 à 10:46
modifié 28/10/20 à 10:46
La cérémonie solennelle de rentrée judiciaire 2020-2021 de l’institution a eu lieu, mardi, au Plateau.
La Cour d’appel d’Abidjan (Caa) a enregistré 6 291 dossiers, toutes affaires confondues, au cours de l’année judiciaire 2019-2020. La crise sanitaire de la Covid-19 ayant fortement perturbé le fonctionnement normal des juridictions, l’institution démarre la nouvelle année judiciaire avec pas moins de 3 574 dossiers, auxquels il faudra ajouter les nouveaux dossiers qui seront enrôlés dans l’exercice de sa mission annuelle.

Ces données ont été rendues publiques, hier, par Ali Yéo, premier président de la Cour d’appel d’Abidjan, lors de la cérémonie solennelle de rentrée judiciaire 2020-2021 de l’institution au Plateau. Il s’est félicité de la prestation de serment des huit nouveaux magistrats (présidents de chambre, avocats généraux, conseillers et substituts généraux) qui vont désormais prêter main-forte à la Cour d’appel d’Abidjan. « Nous sommes particulièrement heureux du renfort que vous constituez afin de venir à bout des dossiers dont le nombre s’accroît d’année en année », a souligné Ali Yéo.

Le procureur général de la Cour d’appel d’Abidjan, Marie Léonard Lébry, a rappelé que la fonction de magistrat est un engagement à remplir au mieux la mission à lui confiée par le peuple souverain, celle de rendre la justice en son nom. « Votre mission doit exiger de vous certaines qualités, dont la plus importante est, à mon sens, la loyauté. Parce qu’elle renferme toutes les autres qualités (...). Loyauté signifie aussi droiture, probité et honnêteté », a-t-il fait savoir aux nouveaux magistrats de la Caa.

Marie Léonard Lébry a, par ailleurs, appelé les huit hommes de loi qui intègrent la Cour d’appel d’Abidjan à ne pas être des magistrats Facebook, Whatsapp, Messenger et Twitter. « Ce qu’on attend de vous, ce n’est pas d’être des magistrats parfaits, ce qui n’existe d’ailleurs pas, mais de bons magistrats », a conseillé le procureur général.

Les huit nouveaux magistrats qui ont prêté serment à la Cour d’appel d’Abidjan sont : Baha Roméo José, Mme Angoran Tété Linda Roxane, Mme Kakou Anne-Marie, Essehi Eba François, Bahoré Bi Bahoré Anicet, Gooré Bi Ange Romaric, Mme Agnimel Melèdje Victoire Marie-Ange et Mme Kongo Lehiga Esther.

Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Sansan Kambilé, a été représenté à cette cérémonie de rentrée judiciaire de la Caa par son directeur de cabinet adjoint, Mme N’Dubuisi Maho Mossochi Florentine.


Le 28/10/20 à 10:46
modifié 28/10/20 à 10:46

LES + POPULAIRES

Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales Enseignement supérieur et secondaire: L'Ajesci dénonce les frais de Coges et frais annexes dans les lycées et collèges Ambassade des États-Unis: 170 femmes dirigeantes reçoivent des parchemins de fin de formation