Présidentielle 2020: Indigo Côte d’Ivoire déploie près de 1000 observateurs dans toutes les régions de Côte d'Ivoire

La presse nationale et internationale a répondu présent à la conférence de lancement (DR)
La presse nationale et internationale a répondu présent à la conférence de lancement (DR)
La presse nationale et internationale a répondu présent à la conférence de lancement (DR)

Présidentielle 2020: Indigo Côte d’Ivoire déploie près de 1000 observateurs dans toutes les régions de Côte d'Ivoire

Le 27/10/20 à 20:48
modifié 27/10/20 à 20:48
Indigo Côte d'Ivoire, dans le cadre du lancement de sa mission d'observation de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020, a procédé ce mardi 27 octobre 2020, à l'ouverture officielle de son quartier général à l'Hôtel Tiama Plateau.

Indigo Côte d’Ivoire, « Initiative de Dialogue et Recherche Action pour la Paix », organisation non gouvernementale ivoirienne, met en œuvre une subvention dont l'activité consiste en l’Observation Électorale de Long Terme avec analyse de conflits, dans le cadre du Programme Transition et Inclusion Politique (Pti), avec l'appui technique du National Democratic Institute (Ndi) et le soutien financier de l’Usaid.

Cette action d’observation électorale vise à prévenir et atténuer la violence électorale à l'échelle communautaire en Côte d’Ivoire, par l’observation et le suivi de l’environnement sociopolitique, avant, pendant et après l’élection présidentielle ainsi que toutes les échéances électorales sur la période 2020 - 2021, a indiqué Arsène Konan, coordonnateur du projet à Indigo Côte d’Ivoire.

A l’occasion du lancement de sa mission, il a annoncé près de 1000 observateurs dans toutes les régions de Côte d'Ivoire. « Concernant l’observation du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, Indigo CI utilisera une méthodologie d’observation systématique et les technologies de l’information et de la communication, à travers le déploiement de 750 observateurs/observatrices fixes dans des bureaux de vote (BV) échantillonnés sur une base représentative de la répartition de la population électorale du pays et 120 observateurs mobiles déployés dans les 107 départements de l’intérieur du pays et 13 communes du District d’Abidjan », a-t-il expliqué.

A l’en croire, Indigo CI et le groupe de plaidoyer Pti observent depuis plusieurs mois toutes les dynamiques sociopolitiques, de paix et de conflits, et produit régulièrement des rapports, assortis de données statistiques et de recommandations.

Le 27/10/20 à 20:48
modifié 27/10/20 à 20:48

LES + POPULAIRES

Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales Enseignement supérieur et secondaire: L'Ajesci dénonce les frais de Coges et frais annexes dans les lycées et collèges Ambassade des États-Unis: 170 femmes dirigeantes reçoivent des parchemins de fin de formation