Cohésion sociale et paix : La Covici lance une tournée nationale de sensibilisation

les victimes de crises ivoiriennes qui ne veulent plus revivre de crises sont venues en masse (DR)
les victimes de crises ivoiriennes qui ne veulent plus revivre de crises sont venues en masse (DR)
les victimes de crises ivoiriennes qui ne veulent plus revivre de crises sont venues en masse (DR)

Cohésion sociale et paix : La Covici lance une tournée nationale de sensibilisation

Le 25/10/20 à 15:39
modifié 25/10/20 à 15:39
La Confédération des Organisations de victimes des crises ivoiriennes (Covici), en collaboration avec le Ministère de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, a procédé au lancement de sa tournée nationale de sensibilisation des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire, le 25 octobre 2020, à l’école Française de Port-bouet. Ce, en vue d’un processus électoral apaisé en côte d’ivoire.

Le lancement de la caravane dénommée « moi victime, je dis non aux violences électorales », a été présidée par Mariétou Koné, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, representée par Mamadou Diomandé, sous-directeur de la cohésion sociale. Qui a réitéré le soutien de son ministère à la covici pour cette initiative qu'il juge louable.

Financée en partie par le Ministère de la solidarité, de la cohésions sociale et de la lutte contre la pauvreté et exécutée par la Covici, cette caravane nationale, selon Kanté Lassina, président du conseil d’administration (pca) de la Covici, a pour objectif de mobiliser et d’attirer l’attention des victimes des crises survenues en Côte d’ivoire et leurs communautés sur la nécessité d’entretenir un climat de paix. Surtout de bannir toutes formes de violences en cette période électorale. Ce, pour éviter de revivre les préjudices antérieurs subis.

La caravane va sillonner les villes de Bouaké, San pedro, Man, Duekoué, Daloa, Abobo, Dabou et Divo. Il s’agira pour ces équipes de rencontrer les victimes des crises ivoiriennes en particulier et en général les différentes communautés à l’effet d’échanger et les sensibiliser sur la question de la cohésion sociale, la paix et le vivre-ensenble, pour des élections apaisées.

Le 25/10/20 à 15:39
modifié 25/10/20 à 15:39

LES + POPULAIRES

Education nationale : Les Ong ‘’Amour sans limite’’ et ‘’Evod’’ soulagent les enfants de Tiagba Emploi Jeunes : Le gouvernement ivoirien réaffirme son engagement à adresser le problème de l’insertion des jeunes Lutte contre le Vih/Sida: La CECI lance une campagne de sensibilisation et de dépistage dans 16 entreprises