Mise en œuvre du projet Ecoter : Huit régions bénéficient de moyens de mobilité

Le directeur général de la décentralisation et du développement local, Lazare Dago Djahi (au centre), remettant symboliquement les clés des véhicules aux représentants des régions bénéficiaires. (Dr)
Le directeur général de la décentralisation et du développement local, Lazare Dago Djahi (au centre), remettant symboliquement les clés des véhicules aux représentants des régions bénéficiaires. (Dr)
Le directeur général de la décentralisation et du développement local, Lazare Dago Djahi (au centre), remettant symboliquement les clés des véhicules aux représentants des régions bénéficiaires. (Dr)

Mise en œuvre du projet Ecoter : Huit régions bénéficient de moyens de mobilité

Les régions du Cavally, Guémon, Béré, Worodougou, Bafing, Gontougo, Tonkpi et Bounkani, viennent d’être dotées chacune de véhicules de type 4X4 double cabine. Le but de cette action est de faciliter la mise en œuvre locale du projet d’appui au développement économique et écologique des territoires ruraux, plus connu sous l’acronyme Ecoter.

Cette dotation a été officiellement remise aux bénéficiaires, le 23 octobre, dans les locaux de la Direction générale de la décentralisation et du développement local, au Plateau. « Ces moyens de mobilité mis à la disposition des agents en charge du projet devraient booster sa mise en œuvre. C’est l’occasion pour nous de demander une implication plus forte de tous les acteurs du projet », a appelé le directeur général de la décentralisation et du développement local, Lazare Dago Djahi.

Initié dans le cadre du 2e Contrat de désendettement et de développement (C2D) entre l’État de Côte d’Ivoire et la France, le projet Ecoter d’un coût de 23 milliards de F Cfa, vise à recréer les conditions propices au développement économique et social, à l’échelle des territoires ruraux, en s’appuyant sur le dialogue renforcé entre l’État, les collectivités territoriales et les populations.

« Le projet bénéficie d’une intervention multisectorielle intégrée et vise un appui au dialogue social, la valorisation de l’économie rurale et une amélioration de la gestion des ressources naturelles dans les huit régions bénéficiaires », a expliqué Lazare Dago Djahi.

Gaston Woï, 1er vice-président du conseil régional du Tonkpi, représentant l’Assemblée des régions et districts de Côte d’Ivoire (Ardci), a exprimé, au nom des régions bénéficiaires, sa gratitude au gouvernement et à l’État français pour la bienveillance dont ils font preuve à l’égard des régions et du développement local. Il a émis le vœu que le projet Ecoter s’étende à toutes les régions du pays.


LES + POPULAIRES

Nuit du destin: Des prières pour la paix et la cohésion à Bondoukou 100 ans du Rotary en Afrique: Marie-Irène Richmond Ahoua distinguée parmi 13 personnalités Messe d’action de grâce/Mgr Bruno Yedoh Essoh: «La réconciliation est une œuvre des grands hommes»